De la Chine: ou Description générale de cet empire, rédigée d'après les mémoires de la mission de Pé-kin, Volume 5

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 52 - Que sera-ce donc aujourd'hui qu'un nombre infini de bonzes , hommes et femmes , vivent et s'habillent des sueurs d'autrui, et occupent une infinité d'ouvriers à bâtir de tous côtés et à orner à grands frais de superbes édifices ? Faut-il chercher...
Page 170 - ... luxe. Or le luxe, qui est l'abondance du superflu chez certains citoyens, suppose le manque du nécessaire chez beaucoup d'autres. Plus les riches mettent de chevaux à leurs chars, plus il ya de gens qui vont à pied ; plus leurs maisons sont vastes et magnifiques, plus celles des pauvres sont petites et misérables ; plus leurs tables se couvrent de mets, plus il ya de gens qui se trouvent réduits uniquement à leur riz.
Page 69 - S'agit-il d'un crime ordinaire , mais que la loi punit de mort, l'empereur écrit au bas de l'arrêt: Qu'on retienne le criminel en prison, et qu'on l'exécute au temps de l'automne.
Page 310 - Vous êtes-vous rendue, avec tout le beau monde, Au mérite éclatant de sa perruque blonde? Sont-ce ses grands canons qui vous le font aimer? L'amas de ses rubans at-il su vous charmer? Est-ce par les appas de sa vaste rhingrave Qu'il a gagné votre âme en faisant votre esclave?
Page 137 - On fond l'argent en grands et en petits pains amincis, que l'on coupe en divers morceaux minces ou épais, selon le besoin. Les Chinois .ont pour les peser de petites balances portatives , qui sont d'une grande précision. Ils sont très-habiles à juger du titre de l'argent par la vue seule, et ils s'y méprennent rarement. Ils divisent le tilr.e en cent parties, comme nous fixons à vingtquatre carats le plus grand raffinement de l'or.
Page 389 - Toutes les merveilles de la pyrotechnie se joignent a celles de l'illumination, pour donner le plus grand éclat à ces fêtes de nuit. Il n'est pas de Chinois aisé qui ne prépare quelque pièce d'artifice ; tous tirent au moins des fusées; et de toutes parts des gerbes, des flots d'étoiles et des pluies de feu éclairent et embrasent l'atmosphère.
Page 3 - Confucius, pour accomplir ceux d'un bon sujet. « Les uns et les autres nous sont imposés par la « nature pour les mêmes fins. Le souverain doit « aimer et instruire; les sujets doivent respecter et « obéir. Le souverain est réputé fils du Ciel; les
Page 21 - ... renversé. La crête , qui répond au tuyau de « l'entonnoir, est haute de six à sept pouces et « se termine comme une lance. Le casque est « orné d'un gland rouge. Le cou du cavalier « est couvert d'une étoffe de drap piqué et garni « de fer; cette pièce s'étend tout autour du vi
Page 30 - Le quatrième est chargé d'examiner le mérite des grands de l'empire, et de toutes les personnes décorées de titres, même purement honorifiques.

Informations bibliographiques