Histoire du terrorisme

Couverture
Pygmalion/Gérard Watelet, 2002 - 248 pages
On se souviendra longtemps des avions-suicide percutant les deux tours du World Trade Center, le 11 septembre 2001. Comment expliquer de telles extrémités ? Où conduisent-elles ? C'est à ces questions et à beaucoup d'autres que répond cette Histoire du terrorisme. Elle commence en 1881 avec l'assassinat du tsar Alexandre II par les " nihilistes " russes, précurseurs des anarchistes français de la Belle Epoque et de tous les autres terrorismes. Plus tard, en 1914, l'attentat de Sarajevo, si gros de conséquences, associe passion nationaliste et services secrets. De la révolution bolchevique de 1917 surgit bientôt une amplification brutale de la terreur. Peu après la Première Guerre mondiale, la lutte farouche de l'IRA irlandaise et celle de l'Oustacha croate anticipent sur tous les combats des minorités nationales et ceux de la décolonisation. De 1941 à 1945, dans tous les pays, le recours aux " partisans " engendre une expansion de la guerre irrégulière. On le constate vite avec les conflits de la décolonisation, puis avec les tentatives révolutionnaires post-68 dont les Brigades Rouges italiennes sont l'archétype. Simultanément, se développe au Proche-Orient le combat des Palestiniens contre Israël. Associé à l'Iran des ayatollahs, il provoque l'éveil d'un islamisme révolutionnaire qui s'étend jusqu'aux banlieues de l'immigration. A travers une série d'exemples types, Dominique Venner retrace ici la plus dramatique et la moins connue des histoires. Avec lui, on voit comment naissent les révoltes, d'où viennent les acteurs, comment ils justifient la terreur, quelles complicités leur profitent, quelles angoisses les habitent. On mesure également leurs limites, leurs victoires, leurs échecs. On découvre qu'enfant de notre époque, le terrorisme en est la figure monstrueuse mais parfois désirée, car la frontière est souvent floue qui sépare le terrorisme de la résistance à l'oppression et aux humiliations.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Références à ce livre

Informations bibliographiques