Observations sur les écrits modernes, Volume 12

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 314 - Nos plus nouveaux sujets, les plus dignes de Rome, Et les plus grands efforts des veilles d'un grand homme A qui les rares fruits que la muse produit, Ont acquis dans la scène un légitime bruit, Et de qui certes l'art comme l'estime est juste , Portent les noms fameux de Pompée et d'Auguste; Ces...
Page 216 - Ce mélange -de gloire et de gain m'importune : On doit tout à l'honneur et rien à la fortune. Le nourrisson du Pinde, ainsi que le guerrier, A tout l'or du Pérou préfère un beau laurier. L'avocat se peut-il égaler au poète ? De ce dernier la gloire est durable et complète.
Page 218 - Mais les beautés de l'art ne sont pas infinies. Tu m'avoueras du moins que ces rares génies, Outre le don qui fut leur principal appui, Moissonnaient à leur aise, où l'on glane aujourd'hui.
Page 213 - " À la folie! MONDOR Une maîtresse en l'air, et qui n'eut jamais vie ! DAMIS Oui, je l'aimais avec autant de volupté Que le vulgaire en trouve à la réalité. La réalité même est moins satisfaisante. "° Sous une même forme elle se représente; Mais une Iris en l'air en prend mille en un jour. La mienne...
Page 20 - L'un perfuadé qu'il vous devine, vous interrompt aux premiers mots que vous prononcez; il part, & répond avec chaleur à ce que vous n'avez ni dit ni penfé. Un autre, occupé à mettre de l'efprit dans ce qu'il va vous...
Page 217 - A ces beaux sentiments les dignités sont dues. La moitié de mon bien, remise en ton pouvoir, Parmi nos sénateurs s'offre à te faire asseoir. Ton esprit généreux, si la vertu t'est chère, Si tu prends à sa cause un intérêt sincère, Ne préférera pas, la croyant en danger, L'effort de la défendre , au droit de la juger.
Page 218 - Ils ont dit, il est vrai, presque tout ce qu'on pense ; Leurs écrits sont des vols qu'ils nous ont faits d'avance.
Page 109 - ... point leur vanité. Enfin s'ils rendent moins à notre amour propre , ils font davantage pour la douceur de notre vie ; ils peuvent remplacer en nous...
Page 108 - L roitront-ils préférables. Combien d'écueils environnent les premiers ! En faire un ufage vicieux , foit que l'envie nous y porte , ou que l'imagination nous égare , n'offre que de trop fréquens exemples. Sont-ils d'un ordre diftingué ? ils excitent dans quelques rivaux la jaloufie la plus envenimée ; & tout bien calculé , ils produifent plus de dégoûts que de fatisfaftion.
Page 104 - ... & à peindre ce qu'on trouve à reprendre dans autrui» est un exercice de l'esprit , dont il jouit, dont il s'applaudit sans doute, séduit par l'idée de supériorité sur les autres qu'il y attache...

Informations bibliographiques