Austriaca n°64, Le cinéma autrichien

Couverture
Christa Blümlinger
Centre d'Etudes et de Recherches Autrichiennes, 2008 - 248 pages

Ce numéro d'Austriaca étudie la spécificité du cinéma autrichien dans sa complexité historique qui ne se réduit pas aux ruptures 1918/1938/1945/1955. En effet, comme pour la littérature, celle-ci se pose également comme une question économique, en termes de production et de distribution. Les articles ici rassemblés le sont autour de deux grand axes : histoires et cultures du cinéma en Autriche et formes du cinéma contemporain. Ils doivent leur inspiration à deux phénomènes récents : d'une part, à l'intensification des recherches historiques sur le cinéma autrichien, due en partie aux activités des archives qui valorisent davantage leurs collections, mais aussi à de nouvelles approches de l'histoire du cinéma 

d'autre part, à un accompagnement critique approfondi de ce qu'on appelle le « nouveau cinéma autrichien » (Haneke, Kubelka, Brehm, Tscherkassky, Export ou encore Seidl). En outre, le cinéma d'avantgarde et le cinéma documentaire ont acquis une reconnaissance internationale particulière, d'où leur importance dans ce numéro. Les contributions font apparaître un champ culturel assez hétérogène, du point de vue synchronique aussi bien que sur le plan diachronique. Enfin, une table ronde, spécialement organisée pour l'occasion autour de Ruth Beckermann, clôt le numéro.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques