Images de page
PDF
[ocr errors]

un trou ou entaille ronde de la gros-
seur du petit doigt, pour être bouchée
en temps & lieu, avec un petit bou-
chon de liége ou de bois, jusqu'à ce
qu'on enlève cette hausse lorsqu'elle se-
ra pleine de Miel, comme il sera ex-
pliqué au Paragraphe 21°.
J'avois coutume, dans les commen-
cemens, de faire avec un couteau une
entaille de quatre grands pouces de
longueur, au cordon de la hausse infé-
rieure, pour servir de sortie aux Abeil-
les, après avoir assujéti le cordon des
deux côtés, à demi pouce de l'endroit
où j'avois résolu de la faire, avec une
ficelle, à laquelle je faisois faire plu-
sieurs tours par le moyen de la même
éguille. -
Je dirigeois ma coupe en la dimi-
nuant de dehors en dedans de la Ru-
che, environ d'un demi pouce de cha-
que côté, afin d'y placer tantôt une pla-
que de fer blanc, pour tenir les Abeilles
renfermées dans les mois de Novem- .
bre, Décembre, Janvier & Février,
comme je l'expliquerai en son lieu, &
tantôt un ratelier de latte ou autre
bois applati, pour en interdire l'en-
trée aux Mulots & Souris, vers le com-

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

qu'à quatre à cinq pouces au dessus de la bouche de la Ruche, de crainte que

l'ardeur du Soleil, dans la Canicule, en.

[ocr errors][merged small]
« PrécédentContinuer »