Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors][graphic]

Abeilles qui restent dans la Ruche, est de décharger leurs Compagnes, lorsqu'elles arrivent de la campagne. Elles prennent les petites pelotes de Cire que celles-ci apportent ; elles les déposent dans les magasins publics, ou bien elles les avallent pour les convertir en vraie Cire, & en former ensuite leurs rayons. On prétend même qu'elles portent l'attention & la complaisance

[ocr errors]

pattes, les Abeilles fatiguées qui rentrent mouillées ou couvertes de poussiére; mais cette prétenduë complaisance peut fort-bien n'avoir d'autre but que l'attrait des parties miellées, dont elles sont humectées. • ·

Mr. de Palteau avance que dans les premiers jours d'une nouvelle habita

tion, temps auquel il n'y a aucuns ma

gasins, les premiéres qui arrivent de la campagne, font part obligeamment aux Ouvriéres de dedans, du butin qu'elles apportent. Il ajoûte qu'elles préviennent même leurs besoins ; &

[ocr errors]
[ocr errors]

le Paragraphe suivant, en apprenant de quelle maniére elles recuèillent la Propolis, & comment cette gomme s'attache quelquefois à elles, pourra bien donner atteinte au merveilleux que les tiraillements lui ont offert. o

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
« PrécédentContinuer »