Manuel du tourneur, par L.-E. Bergeron ... précédé de notions élémentaires sur la connoissance des bois, la menuiserie, la forge, la trempe, la fonte des métaux, et autres arts qui se lient avec celui du tour, Volume 2

Couverture
Hamelin-Bergeron, 1816 - 96 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

nul

Table des matières

I
1
II
40
III
76
IV
97
V
124
VII
230
VIII
259
IX
280
XII
336
XIII
357
XV
406
XVI
424
XVII
438
XIX
441
XXI
460
XXII
492

X
298
XI
326
XXIII
502

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 326 - ÉPICYCLOÏDE, sf (géom.), ligne courbe engendrée par la révolution d'un point de la circonférence d'un cercle , qui roule sur la partie concave , ou convexe, d'un autre cercle...
Page 423 - Le profil, figure 16, se fait • sur la machine carrée au moyen d'une vis de rappel adaptée • au porte-touche et divisée comme la vis de rappel du « support. En faisant avancer la touche sur une médaille mise • en place de la règle, et dans la même proportion que l'outil • qui coupe, on peut couper en taille-douce toute sorte de su
Page 202 - Vîteffe augmente fucceffivenient & continuellement de T, en A , de A en B , de B en C , de C en D , de D en E; où elle eft dans fon plus grand degré d'accroiffement.
Page 78 - Journal ne nous permet pas de nous occuper des nombreuses tlécouverles géographiques qui ont été faites pendant le long et pénible voyage dont M. Louis Freycinet vient de publier l'histoire ; nous pensons néanmoins que nos lecteurs ne seront pas fâchés de trouver ici quelques détails que nous allons extraire du rapport , et qui sont relatifs à la colonie anglaise du port Jackson , le seul établissement que les Européens aient formé jusqu'à) présent sur le vaste continent de la Nouvelle-Hollande.
Page 469 - Pour rompre tant soit peu ces inégalités , quelqu'imperceptibles qu'elles soient , mais qui ne manqueroient pas de se faire remarquer sur un plan lisse, on a coutume de...
Page 424 - Cond amine ; et on y voit le moyen de réduire un profil, moyen qui a d'abord conduit à la découverte des rosettes à profil dont nous avons parlé dans le Chapltre VI, et qui ont vraisemblablement conduit à l'invention du Tour à portraits.
Page 424 - Enfin on est. parvenu à obtenir, par le moyen du Tour, la copie réduite d'une médaille, d'un portraîrt, et c'est de la description de cette machine que nous allons nous occuper dans ce chapitre.
Page 208 - Si l'on a bien compris ce que nous venons de dire, on concevra facilement la manière dont cette pièce s'exécute.

Informations bibliographiques