Mémoires de l'Académie celtique: ou, Mémoires d'antiquités celtiques, gauloises et françaises, Volume 5

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Voir Gallica

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 199 - ... précipices, et qui maltraite quelquefois les hommes quand ils osent escalader les rochers sur lesquels il a établi son empire, ou poursuivre les animaux qui lui appartiennent. Un vieux pâtre des Ormonts, que Bridel trouva dans un chalet voisin du glacier de Pillon, lui raconta l'histoire suivante : Un jeune berger quittait souvent les troupeaux de son père, pour aller à la chasse du chamois sur les pointes nébuleuses 1. Laporte. Voyage en Suisse sac au dos, p. 172. 2.
Page 171 - Recherches sur l'étymologie et l'emploi des locutions et des mots qui se sont introduits ou conservés dans le département de l'Orne, etquin'appartiennent pas à la langue française de nos jours, par M.
Page 286 - J'avoue que ce n'est pas sans quelque surprise que je vois plusieurs se borner à la simple énumération et description des usages sans s'appliquer à en pénétrer le sens caché, à en rechercher les causes sans essayer de remonter à leur source; il me semble que cette nomenclature sèche n'est pas le but que se proposait d'atteindre l'Académie celtique dans les questions qu'elle a proposées...
Page 24 - Dissertation sur les deux questions suivantes : At-il existé un tribunal pour juger les rois d'Egypte après leur mort? Les Pyramides d'Egypte étaient-elles destinées à servir de Tombeaux aux rois?
Page 327 - A l'égard des arbres, des pierres et des fontaines, où quelques insensés vont allumer des chandelles et pratiquer d'autres superstitions , nous ordonnons que cet...
Page 489 - II faut, disoit-il souvent, ne faire la guerre qu'à cinq choses : aux maladies du corps , à l'ignorance de l'esprit , aux passions du cœur, aux séditions des villes , et à la discorde des familles.
Page 98 - ... coucher , parce qu'ils n'avaient que trois pieds en tous sens. On ne sortait de là que trois fois le jour pour aller à la chapelle. Durant huit jours nulle autre nourriture qu'un peu de pain et d'eau de vingt-quatre en vingt - quatre heures , sans sel ni autre assaisonnement , et le neuvième jour , on ne prenait rien du tout; en sorte qu'on entrait dans la caverne ou le Purgatoire l'estomac vide , le cerveau creux et fort susceptible de visions.... Le religieux menait, en cet état, le pénitent...
Page 504 - ... .C'est dommage que la terre couvre un si beau corps ! Elle était fort débonnaire, charitable et aumônière. Il faut que le peuple de France prie Dieu qu'il ne vienne jamais favorite de roi plus mauvaise que celle-là ni plus malfesante.
Page 242 - La mariée doit conserver le flot de ruban noir, qui ordinairement lui cache presque entièrement la main, jusqu'après l'offrande qui a lieu à la messe paroissiale du dimanche qui suit son mariage ; il est destiné par sa couleur sévère à l'avertir fréquemment que , désormais éloignée des frivolités du jeune âge , ses occupations vont devenir plus sérieuses et plus dignes de son nouvel état. Dès ce moment aussi , ses parens et ses amies les plus intimes cessent de la tutoyer. Ne retrouvons-nous...
Page 200 - Les jeunes garçons et les jeunes filles pleurèrent sur cette mort tragique et cherchèrent long-temps, mais en vain, son corps pour l'inhumer. Il ne se trouva que quelques jours après, en battant le beurre, au milieu des flots d'une crème écumante, qui se gonflait dans une baratte haute comme une tour, et on l'ensevelit dans une large caverne que les abeilles avaient remplie de rayons de miel grands comme des portes de ville.

Informations bibliographiques