Mémoires sur les provinces romaines et sur les listes qui nous en sont parvenues depuis la division faite par Dioclétien jusqu'au commencement du cinquième siècle

Couverture
Didier & cie, 1867 - 67 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 28 - Dioclétien qui soient parvenues jusqu'à nous, et qu'elle estvraisemblablement tirée du tableau original dressé en 297. Le copiste a procédé avec une grande maladresse, comme le prouvent, sans parler même des fautes grossières, les chiffres totaux des provinces de chaque diocèse; il n'a pas, en effet, supputé le nombre des...
Page 49 - ... proconsulaire, les deux suivantes consulaires, les trois dernières présidiales. Si nous réunissons les témoignages anciens contenus dans ce document et que nous avons cités successivement, il paraîtra presque évident qu'il reproduit la division de l'empire établie par Dioclétien et Constantin. Les deux moitiés de l'empire n'y sont pas formellement séparées comme dans la Notitia; mais après les cinq diocèses orientaux viennent les sept diocèses occidentaux, et cela avec cette différence...
Page 66 - C'est alors que les peuples francs qui habitaient en face de Mayence et de Cologne (Cf. Tac. hist., 4, 37, 64.) furent soumis, ou, ce qui est plus probable, ils contractèrent librement une alliance plus étroite avec la puissance romaine sur le Rhin. Plus tard, la chose n'est plus possible; les campagnes de Probus sous Aurélien inspiraient, lors de son avènement, les paroles suivantes à un déclamateur : Testes A LA LISTK DES PROVINCES DE 297.
Page 36 - Phoenice. 10. Syria Coele 11. Augusta Euphratensis. 12. Cilicia. 13. Isauria. 14. Cyprus. 85. Syria Palaestina 86. Syria Phoeuice. 84. Syria Coele. 91. Euphratesia. 88. Cilicia. 87. Isauria. 89. Cyprus. — 6. Arabia. 8. Palaestina salu1. Palaestina. 2. Phoenice. 3. Syria. 11. Augusto-Euphra4. Cilicia. 7. Isauria. 5. Cyprus. taris. tensis. 55. naXaiartvYiî y'.
Page 47 - Flaminia et Picenum annonarium. 78. Picenum. 79. Tuscia Umbria. 80. Apulia Calabria. 81. Lucania. 82. Corsica. 83. Alpes Cottiae. 84. Raetia. — 5. Picenum. 2. Tuscia cum Umbria. 10. Apulia cum Calabria. 11.
Page 49 - Et ut 10 omnia terrore complerentur, provinciae quoque in frusta concisae : multi praesides et plura officia singulis regionibus ac paene iam civitatibus incubare; item rationales multi, et magistri, et vicarii...
Page 7 - II est évident maintenant que ce catalogue, considéré comme perdu, n'est autre chose que celui du manuscrit de Spire, que Paul Diacre a enrichi de plusieurs autres détails principalement étymologiques et d'après ses propres connaissances topographiques, de telle sorte cependant que le document...
Page 50 - Vérone fut dressée, dans tous les cas, avant 342; mais rien n'empêche de croire, et, au contraire, tout porte à penser qu'elle le fut immédiatement après l'érection des nouveaux diocèses en 297 ou peu après, et même qu'elle n'est autre que le tableau des diocèses et des provinces qui fut mis officiellement en circulation après cette importante transformation administrative, et qui présente en beaucoup d'endroits des dénominations alors usitées et tombées plus tard en désuétude....
Page 4 - La troisième source se rattache à la célèbre Notice des provinces et des cités de la Gaule , qui se trouve au commencement du manuscrit de Spire (3). Pour la seconde source, j'ai consulté les deux copies de (1) [Nous passons ici la partie du mémoire de M. Mommsen qui est étrangère a notre sujet.] (2) Bœcking, sur la Not.

Informations bibliographiques