Bibliothèque des sciences, et des beaux arts, Volume 7

Couverture
1757
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 329 - ... obliques, à leurs yeux équivoques; ils ne regardent jamais en face la personne aimée ; soit défiance ou fausseté, ils prennent des détours pour en approcher, pour chercher des caresses auxquelles ils ne sont sensibles que pour le plaisir qu'elles leur font. Bien...
Page 338 - ... être faits que pour embellir, animer la folitude des forêts , & occuper loin de nous les retraites paifibles de ces jardins de la Nature. Sa forme élégante & légère; fa taille auffi fvelte que bien prife ; fes membres flexibles & nerveux ; fa tête parée plutôt qu'armée d'un bois vivant , & qui , comme la cime des arbres, tous les ans fe renouvelle; fa grandeur, fa légèreté , fa force , le diftinguent...
Page 329 - ... surtout quand ils sont jeunes, aient de la gentillesse, ils ont en même temps une malice innée, un caractère faux, un naturel pervers que l'âge augmente encore et que l'éducation ne fait que masquer.
Page 329 - De voleurs déterminés , ils deviennent seulement, lorsqu'ils sont bien élevés, souples et flatteurs comme les fripons ; ils ont la même adresse, la même subtilité, le même goût pour faire le mal, le même penchant à la petite rapine; comme eux ils savent couvrir leur marche, dissimuler leur dessein, épier les occasions, attendre, choisir , saisir l'instant de faire leur coup, se dérober ensuite au châtiment, fuir et demeurer éloignés jusqu'à ce qu'on les rappelle.
Page 497 - DICTIONNAIRE Languedocien - François , ou choix de mots Languedociens les plus difficiles à rendre en François ; contenant un recueil des principales fautes que commettent dans la diction...
Page 514 - Genre-humain, & c'eft en même-tems la dégrader , en méconnoiflant fa véritable origine. IL eft certainement un Droit des Gens Naturel , puisque la Loi de la Nature n'oblige pas moins les Etats , les hommes unis en Société Politique , qu'elle n'oblige les particuliers. Mais pour connoître exactement ce Droit , il ne fuffit pas de fçavoir ce que la Loi de la Nature prefcrit aux individus humains.
Page 189 - Note io * ) appercevoir & fentir fera fon premier état, qui lui fera commun avec tous les animaux. Vouloir & ne pas vouloir, defirer & craindre, feront les premières & prefque les feules opérations de fon ame, jufqu'à ce que de nouvelles circonftances y caufent de nouveaux développemens.
Page 345 - ... le corps de la matrice sont continus , et il n'ya point d'orifice ni de col de matrice comme dans les autres animaux ; mais les cornes de la matrice ont chacune un orifice qui déborde dans le vagin, et qui se dilate dans l'accouchement : ainsi ces deux cornes sont deux matrices distinctes, séparées, et qui peuvent agir indépendamment l'une de l'autre...
Page 341 - ... à tant d'égards, ne vont point enfemble, fe fuient, ne fe mêlent jamais, & ne forment par conféquent aucune race intermédiaire : il eft même rare de trouver des daims dans les pays qui font peuplés de beaucoup de cerfs, à moins qu'on ne les y ait apportés ; ils paroiffent être d'une nature moins robufte & moins agrefte que celle du cerf, ils font...
Page 301 - Prince , que celui de lumiéres : il peut fe trouver des remédes à ce dernier ; mais il n'y en a point à l'autre. Le grand , l'excellent Prince eft fans doute celui que la bonté anime & que la fàgeffc dirige dans toutes fes actions.

Informations bibliographiques