Dictionnaire infernal: ou Bibliothèque universelle, sur les êtres, les personnages, les livres, les faits et les choses qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l'enfer, aux divinations, aux sciences secrètes, aux grimoires, aux prodiges, aux erreurs et aux préjugés, aux traditions et aux contes populaires, aux supersititions diverses, et généralement à toutes les croyances merveilleuses, surprenantes, mystérieuses et surnaturelles, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Tome premier seulement, pas l'oeuvre intégrale.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 42 - Je mêlais ma frayeur à celle dont la face de l'horizon paraissait agitée, quand, au clair de la lune, je vis sortir du fond d'une caverne un grand et vénérable vieillard vêtu de blanc, le visage basané, les sourcils touffus et relevés, l'œil effrayant, la barbe renversée par-dessus les épaules. Il avait sur la tête un chapeau de verveine et, sur le dos, une ceinture tissue de fougères de mai, faite en tresses.
Page 468 - Ils prétendaient qu'avec celle précaution on n'aurait pas manqué de surprendre le diable, et sans doute il n'aurait eu garde d'y revenir ; au lieu qu'ayant commencé par la messe, il avait eu le temps de rentrer, après s'être d'abord enfui.
Page 44 - Aussitôt que nous fûmes entrés, vante-toi, me dit-il (en se tournant vers moi), d'avoir contemplé face à face le sorcier Agrippa, et dont l'âme (par métempsycose) est celle qui jadis animait le savant Zoroastre, prince des Bactriens'.
Page 176 - Jésus-Christ , qui doit régner sur la terre , lorsque le monde touchera à sa fin. Les persécutions qu'il exercera contre les élus seront la dernière et la plus terrible épreuve qu'ils auront à subir.
Page 467 - On l'accusa encore de battre les gens la nuit, d'enfoncer les portes, de déchirer les habits, et de vider les cruches et les bouteilles . C'était un mort bien altéré. Je crois, ajoute Tournefort, qu'il n'épargna que la maison du consul chez qui nous logions.
Page 183 - Le maréchal d'Albret se trouvait mal dans un repas où l'on servait un marcassin ou un cochon de lait.
Page 195 - Ce n'est point du tout une chose rare qu'une personne vivement émue voie ce qui n'est point. Une femme, en 1726, accusée à Londres d'être complice du meurtre de son mari , niait le fait ; on lui présente l'habit du mort qu'on secoue devant elle; son imagination épouvantée lui fait voir son mari même ; elle se jette à ses pieds , et veut les embrasser. Elle dit aux jurés qu'elle avait vu son mari.
Page 341 - ... elle le pria de passer la première nuit dans une curieuse observation. Elle l'envoya à la porte de son palais en lui enjoignant de venir rapporter ce qu'il y aurait vu. — Childéric, connaissant le pouvoir magique de Bazine, qui était un peu druidesse, s'empressa d'obéir.
Page 189 - Rome, où il avait rendu la vie à une jeune fille morte le matin de ses noces, il y eut une éclipse de lune accompagnée de tonnerre. Apollonius regarda le ciel , et dit d'un ton prophétique : — Quelque chose de grand arrivera et n'arrivera pas. — trois jours après, la foudre tomba sur la table de Néron, et renversa la coupe qu'il portait à sa bouche; ce qui était l'accomplissement de la prophétie.
Page 169 - Que l'on ait de bon mercure fixé et purifié : on en formera une bague où puisse entrer facilement le doigt du milieu ; on enchâssera dans le chaton une petite pierre que l'on trouve dans le nid de la huppe, et on gravera autour de la bague ces paroles : Jésus...

Informations bibliographiques