Images de page
PDF
ePub
[merged small][ocr errors]

|

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

Chez MoUTARD, Imprimeur-Libraire de la REINE, de
MADAME , & de Madame Comtesse D'ARTois, rue
des Mathurins, Hôtel de Cluni.

M. DCC. LXXXV I I.
Ayec Approbation , & Priyilége du Roi.

[graphic]
[graphic]

e==Qeo=> AVERTISSEMENT

[ocr errors]

LE fuccès & se débit rapide de la premiere édition de cet Ouvrage nous déterminent à en donner une seconde, sous le format in-8°., qui paroît plus commode à quelques Lecteurs. Quoiqu'une partie de l'édition in-4°. ait été distribuée séparément & avec un frontispice particulier, nous devons cependant faire observer que ce volume forme le tome XIII & dernier de l'Histoire générale de la Chine ; & nous prévenons les possesseurs de cette grande Histoire, de ne pas tarder, s'ils veulent compléter leur exemplaire, à faire retirer ce tome XIII, que des délais nous mettroient bientôt dans l'impuissance de leur fournir. M. l'Abbé Grosier s'étoit d'abord proposé de répondre à la satire amère que M. Sonnerat, dans la Relation de son dernier voyage aux Indes, s'est permise contre les Chinois; mais les réclamations déjà publiques d'un grand nombre de Voyageurs & de personnes instruites, lui ont fait croire que toute réfutation ultérieure devenoit superflue, d'autant plus que les inculpations de M. Sonnerat ne sont qu'une répétition de celles que M. Paw, meilleur Ecrivain , avoit déjà hasardées contre les Chinois. Pour faire connoître combien est infidele la source où M. Sonnerat a puisé, nous nous contenterons de reproduire icile jugement que M. l'Abbé Grofier portoit, en 1776, des Recherches sur les Egyptiens & les Chinois. » Ce seroit peut-être ici le lieu (o) de détruire les impressions défavorables que certaines plumes passionnées ont voulu nous donner de la Nation Chinoise. Dans le nombre de ces Ecrivains détracteurs, il n'en est point surtout qui ait épanché contre elle plus

[graphic]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »