Images de page
PDF
ePub

Page 325. Suite de la tirade de don Juan.
Je serai le vengeur des intérêts du ciel.

Édition de 1773.
Je serai le vengeur de la vertu opprimée.
Page 326.

SGANARELLE. Après, La vie finit par la mort, on lit dans l'édition d’Ams. terdam : La mort nous fait penser au ciel; le ciel est audessus de la terre; la terre n'est point la mer; la mer est sujette aux orages; les orages tourmentent les vaisseaux; les vaisseaux ont besoin d'un bon pilote; un bon pilote a de la prudence; la prudence n'est point dans les jeunes gens; les jeunes gens doivent obéissance aux vieux ; les vieux aiment les richesses; les richesses font les riches; les riches ne sont pas les pauvres; les pauvres ont de la nécessité; la nécessité n'a point de loi; qui n'a point de loi vit en bête brute; et, par conséquent, vous serez damné à tous les diables.

SCÈNE VI.
Dans l'édition d'Amsterdam, le couplet de Sganarelle , qui

termine la pièce, cominence par ces mots : Ah! mes gages! mes gages! et finit par ceux-ci :

Mes

gages! mes gages! mes gages!

FIN DES VARIANTES DU FESTIN DE PIERRE.

COLLECTION

DES

CLASSIQUES FRANÇAIS.

SE TROUVE AUSSI

AIMÉ ANDRÉ, quai des Augustins, no 59; Chez PARMANTIER, rue Dauphine, n° 14;

BERQUET, rue de l'École de Médecine, n°4.

DE L'IMPRINERIS DE PIRNIN DIDOT , RUE JACOB, No 24.

[graphic][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small]
« PrécédentContinuer »