Ceuta et Melilla: histoire, représentations et devenir de deux enclaves espagnoles

Couverture
L'Harmattan, 2005 - 320 pages
Ceuta et Melilla, villes espagnoles et africaines, représentent un cas particulier au sein de l'État espagnol car, enclavées sur un autre continent, elles sont l'objet d'une revendication territoriale marocaine. Prolongement de la Reconquista puis expansion coloniale au XIXe siècle expliquent la présence espagnole sur les côtes marocaines. L'image de Ceuta et Melilla reste donc étroitement associée à l'épisode colonial et au contexte militaire. Par ailleurs, la particularité de Ceuta et de Melilla est renforcée par les différents groupes de population - chrétiens, juifs musulmans et hindous - qui y résident. De même, les liens institutionnels et économiques entre les deux villes et la Péninsule ont souligné leur différence face aux autres cités espagnoles. Enfin l'arrivée massive d'immigrés aux portes d'une Europe riche a particulièrement affecté l'image de Ceuta et Melilla. Pourtant l'image des deux villes n'est peut-être pas si sombre car le slogan de la convivencia de las cuatro culturas est en train d'y devenir réalité. Il convient donc maintenant de faire connaître ces aspects positifs et de cultiver les liens des deux villes avec leur arrière-pays marocain.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques