L'immigration des intellectuels marocains en France: regards sur une génération d'étudiants étrangers

Couverture
KARTHALA Editions, 2009 - 439 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Si les études sur les étudiants étrangers en France sont nombreuses, très rares sont celles qui s'intéressent à leurs devenirs lorsqu'ils ont quitté les bancs de l'université pour la vie professionnelle. L'auteur a choisi d'analyser les processus d'installation des étudiants marocains arrivés en France entre le milieu des années 1970 et le début des années 1980. Il a privilégié l'enquête qualitative en recueillant de nombreux récits de vie. Il montre que ces étudiants ne sont pas venus en France par hasard, qu'ils ont été à la fois encouragés par leur pays et accueillis dans des conditions beaucoup plus ouvertes qu'elles ne le sont aujourd'hui. Bruno Laffort s'attache à repérer les nombreux signes qui témoignent de l'installation progressive et durable de ces Marocains en France. Il s'intéresse à leur " manière de voir ", dans leur propre pays comme dans la société française qu'ils décrivent comme étant devenue leur " pays d'adoption ". Parmi ces signes d'installation durable, il relève l'exercice d'une profession valorisée et valorisante, la prédominance des mariages mixtes, l'achat d'une maison en France dans des quartiers où se retrouve l'ensemble de la classe moyenne, l'investissement dans la sphère publique et associative, ou encore l'acquisition de la nationalité française. Ces Franco-marocains - ou Marocains-français - nous invitent à dépasser le débat très monolithique autour de " l'intégration " tel qu'il est encore posé aujourd'hui en France. On peut être à la fois français et marocain, mais également français et musulman, voire musulman et laïque ; en d'autres termes, ces anciens étudiants qui se revendiquent d'une identité multiple nous ouvrent le champ des possibles en nous proposant une " troisième voie ", entre l'universalisme jacobin et le multiculturalisme anglo-saxon. Tous ces signes les distinguent fortement de l'immigration marocaine traditionnelle constituée par les " primo-arrivants " installés en France dans des conditions beaucoup plus difficiles.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

PRÉFACE
7
Cadrage statistique et étude critique
25
Chapitre 3
57
La construction du départ pour la France
71
Chapitre 5
117
Chapitre 6
153
Chapitre 7
169
Chapitre 8
213
Chapitre 10
285
Chapitre 11
383
CONCLUSION GÉNÉRALE
429
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques