Images de page
PDF
ePub

préposition avec son régime, forme ce qu'on appelle un régime indirect.

[ocr errors]

Liste des Prépositions les plus usitées. 201 A, après, attendu, avant, avec, chez, contre, dans, de,

depuis, derrière, dès, devant, durant, en, entre, envers, hormis, hors, malgré, moyennant, nonobstant, outre, par, parmi, pendant, pour, sans, sauf, selon, sous, suivant, sur, tou

chant, vers, vis-à-vis. 202 Remarque. Il ne faut pas confondre la préposition en avec

le pronom personnel en : En, préposition, a toujours un régime : En France, En ami, on vous ; En, pronom, n'a jamais de régime, et signifie de lui, d'elle, de cela : nous en parlons,

vous vous EN contentez. 203 Un assemblage de mots qui font l'office d'une prépo

sition, se nomment locution prépositive ; tels sont : à l'égard de, en faveur de, à la réserve de, quant à, jusqu'à, etc.

CHAPITRE IX.

DE LA CONJONCTION.

1

204 La conjonction est un mot invariable qui sert à lier un

membre de phrase à un autre membre de phrase. Quand je dis : travaillons,-nous voulons acquérir des talents,-le temps s'enfuit,-persuadons-nous bien,-il ne revient plus ; voilà cinq membres de phrase qui n'ont entre eux, pour ainsi dire, aucune espèce de relation, et qui forment comme cing phrases indépendantes les unes des autres. Pour les joindre ensemble, et n'en former qu'une seule phrase, il suffit d'employer certains mots, comme si, car, et, que, etc.: travaillons, si nous voulons acquérir des talents, car le temps s'enfuit, Et persuadons-nous bien qu'il ne revient plus ; et ces mots si, car, et, que, sont des con

jonctions. 205 Remarque. Par inversion ou par ellipse, la conjonction se

trouve quelquefois au commencement de la phrase ou entre
deux mots :

Quand on connaît sa faute, on manque doublement.
Il est savant et modeste.

Dans la première phrase il y a inversion, c'est-à-dire renversement dans l'ordre des mots ; l'ordre direct est, on manque doublement, QUAND On connaît sa faute. Dans la seconde phrase, il y a ellipse, c'est-à-dire, omisston de mots : la construction pleine est : il est savant et il est modeste. En faisant disparaître l'inversion et l’ellipse, on voit que les conjonctions quand, et, unissent réellement un membre de phrase à un autre membre de phrase.

Liste des Conjonctions les plus usitées. Ainsi, car, cependant, comme, donc, enfin, et, lorsque, mais, néanmoins, ni, or, ou; pourtant, quand, que, si, sinon,

soit, toutefois. 207 Un assemblage de mots dont la fonction est d'unir les

membres de phrase, se nomment locutior conjonctive ; tels sont: au reste, au surplus, par conséquent, ainsi que, tandis que, à moins que, etc.

CHAPITRE X.

DE L'INTERJECTION.

208 L'INTERJE

BCTION est un mot invariable qui sert à exprimer les affections vives et subites de l'ame. 209 Les principales interjections sont :

Ha ! pour marquer la surprise.
Ah! aïe! hélas ? pour marquer la douleur.
Oh! Ah! pour marquer l'admiration.
Fi! pour marquer l'aversion.
Paix! chut ! pour imposer silence.
Hola! pour appeler.
bien ! pour interroger.

[merged small][ocr errors][merged small]

210 L'ORTHOGRAPHE est l'art d'être correct dans l'emploi

des caractères et des signes orthographiques d'une langue. 211 Les caraotères sont les lettres de l'alphabet ; les signes

orthographiques sont les accents, l'apostrophe, la cédille, le tréma, le trait d'union, et la parenthèse.

DE L'EMPLOI DES CARACTÈRES OU LETTRES. 212 1. Les consonnes finales des mots primitifs sont

presque toujours indiquées par la dérivation. Ainsi les cons es c, d, g, l, m, n, p, r, s,

terminent les mots : Accroc,

Accrocher.
Estomac,

Stomachal.
Bord,

Border.
Bond,

Bondir.
Sang,

Sanguin.
Rang,

Ranger.
Fusil,

Fusiller.
Persil,

Persillé.
Faim,

Famine.
Bon,

Воппе.
Musulman,

A cause

Musulmane.
Brun,

des dérivés Brune.
Drap,

Draperie.
Champ,

Champêtre.
Galop,

Galoper.
Berger,

Bergère.
Dispos,

Disposer.
Amas,

Amasser.
Diffus,

Diffuse.
Sot,

Sotte.
Avocat,

Avocate.
Prompt,

Prompte.
Cette règle s'applique à un nombre immense de moto.*

1

* On pense bien qu'une règle d'une application si étendue doit être sujette à des exceptions. Comme elles sont nombreuses, et difficiles à confier à la memoire, nous allons en faire l'objet d'une note, laissant aux maîtres le soin de décider si ces exceptions doivent être apprises par leurs élèves. Mots principaux sans dérivés, terminés par

с
Cotignac, cric.

D
Epinard, brouillard, vieillard, plafond, nord, noeud.

G
Etang, doigt, vingt.

S
Appas, frimas, chasselas, repas, verglas, fatras, galimatias,
lilas, plátras, taffetas.Dais, jais, harnais, frais, marais,
laquais, relais.- Mets, legs, décès, congrès, abcès. - Parvis,

Excepté : 213 Les mants dérivés conservent la même orthographe que

leurs primitifs, dans les syllabes qui ont le même son.

Innocent, innocence, abondant, abondance. 214 A1E, IE, UE, EUE, OIE, QUE, ÉE terminent les substan

tifs féminins : plaie, taie ; jealousie, vie; statue, vue ;

queue ; joie, soie ; joue, roue ; pensée, matinée. 215 Paix, brebis, perdrix, fourmi, la merci, nuit, une souris,

bru, glu, vertu, une tribu, croix, noix, poix, voix, la foi, la loi, une fois, et les substantifs en tié et en ; pitié, charité : à moins que ce ne soient des participes employés substantivement: une dictée, une portée ; ou des substantifs exprimant une idée de capacité, comme assiétée,

charretée, hottée, etc. 216 AT termine les noms de dignité et de profession :

potentat, consulat, avocat, et un grand nombre de mots où at es: ajouté à un mot français : orgeat (orge), résultat

(il résulte), forçat (force). 217 AIRE termine les substantifs et les adjectifs formés

d'un mot plus court : actionnaire, munitionnaire, proprié

taire, formés de action, munition, propriété. 218 IÈRE termine les substantifs féminins : lumières prière, excepté une pierre.

Iaire termine les substantifs masculins : bréviaire, plagiaire, excepté lierre, cimetière.

radis, ris.-Carquois, une fois, minois, mois, poids (pesanteur), pois (légume).--Fonds (de terre), remords, le corps, un mors (frein), le cours (et les composés comme concours, discours, etc.) Toujours, velours.---Chaos, héros.-Jus, pus.

T. Rempart, état, potentat.--Intérêt, bosquet, filet, cabinet.Acabit, appétit, bandit, circuit, conflit, délit, répit.--- Détroit, endroit, surcroit.Canot, chariot, dépôt, entrepôt, impot, parot, effort, port (de mer), renfort, ressort.-- Artichaut, dén faut, heraut (d'armes).

X.
Choix, croix, noix, poix, voix, crucifix, perdrix, faux, la
chaux, un faix, flux, reflux, courroux, toux.

2.
Nez, rez-de-chaussée, rez (légume).

ger, clocher.

219 Air termine lait, souhait, fait, trait, et les composés de ces deux derniers : forfuit, portrait, attrait.

Tous les autres mots où la dérivation amène un t s'écrivent par et: complet (complète), collet (colleter). 220 ER termine les mots masculins où é final est précédé de i, y, ill, g, ch : acier, noyer (arbre), oreiller, ver

Excepté : pied, congé, clergé, duché, évêché, ágé. 221 is termine les substantifs formés d'un participe pré

sent par le changement de ant en is : gáchis (gâchant),

coloris (colorant). 222 AU final a lieu après une voyelle : gruau, fléau. Excepté duo, trio, cacao.

Eau termine les substantifs et les adjectifs où la dérivation amène un e: tombeau (tombe), morceau (mor

celer), nouveau (nouvel). 223 Le son in, au commencement d'un mot, se rend par

in ou im : industrie, impôt ; excepté ainsi, 224 EINDRE termine tous les verbes ainsi prononcés à

l'infinitif: feindre, teindre. Excepté contraindre, craindre,

plaindre. Vaincre prend aussi ain. 225 EN et Em règnent au commencement des verbes :

entrer, enraciner, emporter. Excepté ancrer, antidater,

anticiper, ambitionner, amplifier, amputer. 226

EN, dans le corps des mots, s'emploie, 1° dans les substantifs, dont la finale se prononce antion : mention,

ascension. 227 2° Dans les verbes en endre; tendre, vendre. Excepté

répandre. 228 An a lieu, dans le corps des mots, avant g: échange,

mélange, louange, et avant et après ch: chanter, méchant,

branche, tranche. Excepté venger, pencher, et les dérivés. 229 Ance termine les substantifs formés d'un participe

présent: abondance, subsistance, naissance, formés des participes présents abondant, subsistant, naissant. Excepté déférence, existence, préférence, semence, sentence, etc.

ENCE termine les substantifs non formés d'un participe présent : conscience, urgence. Exceepté aisance, balance, circonstance, distance, élégance, enfance, nuance,

puissance, etc. 230 ANSE termine danse, transe, il panse une plaie.

ENSE termine défense, offense, récompense, immense, il pense, et les dérivés de ce dernier.

« PrécédentContinuer »