L'impétueux

Couverture
Grasset, 7 mars 2012 - 696 pages

"- A toi, je peux le dire, c'était le jour le plus triste de ma vie."

Cet aveu, lâché un soir de septembre 2007, devant une amie très chère, dans un moment d'abandon, Nicolas Sarkozy ne le confessera plus jamais à personne.
Il disait vrai pourtant, mais qui aurait pu le croire ? Ce triste jour étant le 6 mai 2007. Celui même de son élection à la Présidence de la République. Le couronnement de son ambition depuis ses vingt ans.
Ce n'est pas le poids des responsabilités à venir qui assaille et inquiète le nouveau Président : c'est le désastre de sa vie privée. Le vainqueur du 6 mai est un vaincu de l'amour.
C'est à partir de cette douleur originelle que Catherine Nay recompose toute l'histoire du quinquennat sarkozyste : de ses audaces à ses échecs, du blin-bling à la crise financière, de l'homme-orchestre des sommets européens au chef de guerre.
Anecdotes, coulisses, secrets d'Etat alternent ici avec l'analyse — parfois empathique, parfois sévère — de ce que furent les grandes ambitions d'un règne perturbé par le désordre du monde.
Et si c'était à refaire ?
Dans ce roman d'un Président, Catherine Nay enquête, révèle, éclaire. Son "Impétueux" est, sans doute, le portrait le plus fidèle de l'homme qui, redevenu candidat, souhaite désormais reconduire son idylle avec la France.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

L'impétueux. Tourments, tourmentes, crises et tempêtes

Avis d'utilisateur  - JRB2020 - Babelio

Rien de bien intéressant... Pour les fanatiques de NS, et encore, ils n'apprécieront pas les quelques ( rares ) piques que Catherine Nay lui plante... Consulter l'avis complet

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

De la pourdre de perlinpinpin
Pitch militant de la pationnariat masquée de droite ... Que le dénouement de cette "saga" est intéressante

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2012)

Catherine Nay est éditorialiste à Europe 1. Elle est surtout l'auteur d'ouvrages politiques fameux : Le Noir et le Rouge (1984), Les 7 Mitterrand (1988) et Le dauphin et le régent (1994). On lui doit, en 2007, un immense succès de librairie : Un pouvoir nommé désir (Grasset).

Informations bibliographiques