La Centrafrique et Bokassa: 1965-1979 : force et déclin d'un pouvoir personnel

Couverture
L'Harmattan, 2000 - 285 pages
Le 31 décembre 1965, le colonel Bokassa s'empare du pouvoir en Centrafrique, y instaure une dictature personnelle et élimine sauvagement tous ses opposants. Dénoncé par les médias occidentaux comme un massacreur d'enfants, il est renversé en 1979. Comment a-t-il pu rester aussi longtemps au pouvoir? Pourquoi a-t-il eu des obsèques nationales? Pourquoi fait-il maintenant officiellement partie des grands hommes de son pays? Ces contradictions apparentes peuvent être comprises à travers l'étude des rapports de pouvoir et de sujétion en Centrafrique.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques