Histoire de France: depuis les temps les plus reculés jusqu'en 1789, Volume 5

Couverture
Furne, 1844
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 422 - Vienne, avec d'autres braves hommes d'armes de l'Artois et de la comté de Guines, sans parler des bourgeois, tous gens de résolution , aguerris par les périls de la mer. Quand Edouard eut reconnu l'impossibilité d'emporter Calais d'un coup de main , « il fit bâtir, entre la ville et la rivière et le pont de Nieulai , hôtels et maisons , assis et ordonnés par rues bien et faiticement...
Page 397 - En après, je vous ai gouvernés en si grand'paix, que vous avez eu , du temps de mon gouvernement, toutes choses à volonté, blés, laines, avoir, et toutes marchandises, dont vous êtes recouvrés et en bon point.
Page 413 - Et dit à ses maréchaux : Faites passer nos Génois devant, et commencez la bataille, au nom de Dieu et de Monseigneur saint Denis.
Page 235 - Nous, considérant que notre royaume est dit et nommé le royaume des Francs et voulant que la chose en vérité soit accordant au nom et que la condition des gens soit amendée par nous et la venue de notre nouveau gouvernement; par délibération de notre grand...
Page 542 - France, chevaliers et écuyers , honnissaient et trahissaient le royaume, et que ce serait grand bien que de les détruire tous... « Et chacun d'eux dit : — II est vrai ! il est vrai! honni soit celui par qui il demeurera (il y aura retard) que tous les gentilshommes ne soient détruits...
Page 435 - Ha, gentil sire, depuis que je repassai la mer en grand péril, si comme vous savez, je ne vous ai rien requis ni demandé : or vous prie-je humblement et requiers en propre don, que pour le Fils de sainte Marie , et pour l'amour de moi , vous veuillez avoir de ces six hommes mercy.
Page 216 - Ferre, de Corbie, et pour tous les nobles et communs de Bourgogne , et pour tous nos alliés et adjoints étant dedans les points du royaume de France; salut.
Page 481 - Or sus, traître, tu n'es pas digne de seoir à la table de mon fils. Par l'âme de mon père, que je ne...
Page 502 - L'archevêque de Reims, Jean de Craon, pour les gens d'église, le duc de Bretagne pour les nobles, le prévôt Marcel pour les bourgeois, répondirent « qu'ils feraient ce que pourroient aux fins susdites, » et demandèrent un délai pour délibérer à loisir. Puis les états jugèrent...
Page 414 - Or tôt, tuez toute cette ribaudaille , car ils nous empêchent la voie sans raison.

Informations bibliographiques