L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Volume 8

Couverture
1781
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 120 - ... toit pas expert dans le métier „ qu'il faifoit. Vous vous adreflez
Page 122 - C'eft , v monfieur , lui répondit-elle , un cordonnier , bonv homme & bien ferviable , mais chargé d'une greffe » famille , & fi pauvre , qu'on ne peut l'être davan
Page 318 - Jtifques dans fes défauts que ton peuple eft aimable > Impétueux, mais doux; frivole, mais affable; Ennemi des liens , mais aimant la beauté , Aimant fon Souverain plus que la liberté; Vainqueur dès qu'il combat fous un Chef qui l'anime > Humain dans la viâoire autant que magnanime} Pc la paix, de la guerre égayant les Loifirs, II chante fes malheurs ainfi que fes plaifîrs. vers fpnt d'ui» Poëte qui fait .prendre tous les tons.
Page 122 - Il n'eft pas néceflaire de dire quelle fut fa furprife : il fe jetta à fes pieds , lui demanda pardon, & le fupplia de ne point le perdre. Ne faites pas de bruit, lui dit M. de Salo ; je ne viens point ici dans ce deflein-là. Vous faites , continua-t-il , un méchant métier , & pour peu que vous le fafliez encore ,il fuffira pour vous perdre, fansque perfonne s'en mêle.
Page 214 - On confultoit les ondulations » de la flamme ou de la fumée , le » cours des eaux , leurs flots , leur »• écume...
Page 122 - Ce malheureux , après avoir mis de méchantes chaufles, la lui ouvrit lui-même, & le reconnut d'abord pour celui qu'il avoit volé , le foir précédent. On conçoit quelle fut fa furprife. Il fe jetta a fes pieds, lui demanda pardon, & le fupplia de ne le point perdre.
Page 198 - Liflbit pas d'avoir les cheveux tous blancs, & travailloit la tête nue. Le Roi le voyant en cet état., lui dit : Dieu vous garde homme de la. •terre; & vous auffi, répondit-il au Roi, Maître de la terre.
Page 217 - étoffe fort riche. Le jour de la fête
Page 204 - Roi étoit marquée ) ; c« que voyant , je n'ai fait aucune difficulté de -leur dire tout ce qu'ils m'ont demandé. Le Roi fut encore plus étonné de la...

Informations bibliographiques