Le souci du monde: dialogue entre Hannah Arendt et quelques-uns de ses contemporains, Adorno, Buber, Celan, Heidegger, Horkheimer, Jaspers, Jonas, Klemperer, Levi, Levinas, Steiner, Stern-Anders, Strauss, Voegelin

Couverture
Par-delà le rapport privilégié de H. Arendt à M. Heidegger, le présent ouvrage la fait dialoguer avec quelques autres de ses contemporains : T W. Adorno, M. Buber, P Celan, M. Horkheimer, K. Jaspers, H. Jonas, V. Klemperer, P. Levi, E. Levinas, G. Steiner, G. Stern-Anders, L. Strauss, E. Voegelin. Autant de penseurs, juifs pour la plupart, qui vécurent l'épreuve de l'étranger. Au sortir de deux guerres mondiales particulièrement destructrices, et alors que planait la nouvelle menace d'une guerre atomique, tous eurent souci du nouveau visage que devait présenter le monde. La Raison s'étant muée en faculté destructrice et la politique semblant avoir perdu de vue sa finalité, la tâche de penser les fondements d'une nouvelle science du politique apte à résister aux forces du nihilisme s'imposait. Un simple retour à la religion, l'ouverture de l'âme sur un principe transcendant, garant de l'ordre serait-il le remède ? Ne convient-il pas plutôt de réhabiliter la vertu de prudence en s'efforçant d'imaginer le mal à venir, en prenant soin de l'héritage des nouveaux-venus ? Pouvons-nous encore nous fier à l'éducation libérale pour engendrer ces homines novi susceptibles de guider les citoyens de la vie politique à la vie philosophique, d'assurer le va et vient entre pensée et action, seul garant du salut du monde ? Les civilisations étant elles-mêmes périssables, quels poètes à venir seront capables d'assurer la permanence et la grâce du monde, de l'immortaliser en faisant son éloge, de s'opposer à tout ce qui est source de malheur ?
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

I
11
II
15
III
43
IV
63
V
85
VI
109
VII
135
VIII
163
IX
185
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques