Images de page
PDF
ePub

écrit par un homme sous l'inspiration de Dieu. Les adversaires de l'enseignement d'autorité peuvent-ils nier aucune dc ces propositions ?

7.° Enfin, que les apôtres et tous leurs successeurs se sont toujours donnés pour les maîtres de la foi; que l'assistance du SaintEsprit pour enseigner et pour gouverner l'Eglise leur a été certainement promise et qu'elle leur est certainement accordée; que l'Ecriture elle-même fait une mention expresse et souvent répétée de cette autorité dont nous parlons ; qu'elle la donne comme le vrai fondement, la vraie règle de la foi chrétienne; et que toutes les erreurs sans exception, ne sont venues que de l'interprétation particulière de la doctrine chrétienne, en opposition avec l'enseignement de l'Eglise. Or rien de plus vrai; il ne faut point de preuves pour le démontrer.

Pour abandonner la foi catholique et repousser l'enseignement infaillible de l'Eglise romaine, il faut être ou profondément ignorant, ou déplorablement présomptueux, ou entièrement indifférent à la vérité. Jamais l'homme instruit, humble, ami de la vérité; ne cessera d'être catholique, et souvent il le deviendra.

[ocr errors]

DU

CONCILE DE TRENTE.

Awwwwwwww

www.

INTRODUCTION,

Où l'on traile de la nécessité des pasieurs dans l'Eglise, de leur autorité, de

beurs fonctions, et des articles principaux de la doctrine chrétienne.

SOMMAIRE.

D. L'homme auroit-il pu comoître par lui-même, et deviner

par la seule raison, les devoirs que la religion lui impose en

vers Dieu ? R. Non, et c'est pour cela que Dieu les lui a révélés, dès le

commencement du monde; comme en font foi les traditions des peuples, tous les monuments historiques, et spécialement les

croyances catholiques. D. Comment la religion, une fois connue des hommes par

le moyen de la révélation, s'est-elle conservée et propagée, dans

toute la suite des siècles? R. Elle s'est conservée d'abord par la tradition des patriarches;

ensuite par les écrits et par l'enseignement des prophètes ; puis par l'établissement du sacerdoce judaique, qui a duré depuis Moïse jusqu'à Jésus-Christ; et enfin par la mission divine de

Jésus-Christ, des apôtres et de leurs successeurs légitimes. D. Pour quelles raisons les Pères du concile de Trente ont-ils

fait composer un catéchisme? R. Pour plusieurs raisons. D'abord, à cause des hérésies qui se

multiplioient à l'infini, et pour conserver plus aisément partout l'unité de la foi. Ensuite , pour aider et pour diriger les pas teurs, dont le plus grand nombre n'a ni le temps ni les moyens

« PrécédentContinuer »