Le 11 septembre: pourquoi ils ont laissé faire les pirates de l'air

Couverture
Editions Aden, 2002 - 185 pages
Plus de deux mois avant la journée fatidique du 11 septembre, la CIA savait que le réseau Al Qaïda d'Oussama Ben Laden fomentait des attentats. Cinq services de renseignements étrangers avaient averti les Américains. Le BND allemand, par exemple, disait littéralement : " Des terroristes du Moyen-Orient planifient de détourner des avions de ligne pour attaquer des symboles importants des Etats-Unis. " La CIA et Bush n'ont rien fait. Champ libre pour Ben Laden, l'homme à la longue carrière au service de la CIA. Pire encore, des dizaines d'indications remontent à la surface et prouvent que les services de renseignements suivaient de près les pirates de l'air et les ont laissé faire sciemment. Dans l'amas de ferrailles du 11 septembre, Peter Franssen a cherché cette aiguille : le résultat est un impressionnant dossier de faits. A maintes reprises, les Etats-Unis ont utilisé le terrorisme comme stratégie militaire, une doctrine qui rend logique des complicités. Le 11 septembre a été le choc indispensable pour faire accepter au peuple américain de nouvelles guerres contre tous les pays qui refusent l'hégémonie américaine.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Excellente analyse, je regrette que, depuis ce livre, le PTB ait manifestement changé de fusil d'épaule sur le sujet....alors même que les preuves se soient accumulées.

Table des matières

Des attentats avec la bénédiction de la CIA
7
une lutte commune
46
La terreur comme stratégie des EtatsUnis
100
A qui ont profité les attentats?
123
Postface
173
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques