Images de page
PDF
ePub

MYRTIL.

Et pourquoi ?

NICANDRE.

Nous allons perdre cette beauté. C'est pour

elle qu'ici le roi s'est transporté; Avec un grand seigneur on dit qu'il la marie.

MYRTIL.

O ciel! Expliquez-moi ce discours, je vous prie:

NICANDRE.

Ce sont des incidents grands et mystérieux.
Oui, le roi vient chercher Mélicerte en ces lieöx;
Et l'on dit qu'autrefois feu Bélise sa mere,
Dont tout Tempé croyoit que Mopse étoit le frei'c...
Mais je me suis chargé de la chercher par-tout:
Vous saurez tout cela tantôt de bout en bout.

MYRTIL.

Ah! dieux! quelle rigueạr! Hé! Nicandre, Nicandre!

ACANTE.

Suivons aussi ses pas, afin de tout apprendre.

#IN DE MÉLICERCE.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

IRIS, bergere.
Lycas, riche pastear, amant d'Iris.
PHILENE, riche pasteur, amant d'Iris.
CORYDON, berger, confident de Lycas, amant

d'Iris.
UN PATRE, ami de Philene.
UN BERGER.

ACTEURS DU BALLET.

MAGICIENS dansants.
MAGICIEN S chantants.
Dé Mons dansants.
PAYSANS.
UNE EGYPTIENNE chantant et dansant.
EGYPTIENS dansants.

La scene est en Thessalie , dans un hameau

de la vallée de Tempé.

COMIQUE.

SCENE I.

LYCAS, CORYDON.

SCENE I I. LYCAS, MAGICIENS chantants et dànsänts,

DÉMONS.

PREMIERE ENTRÉE DU BALLET.

(Deus magiciens commencent, en dansant, un enchantement

pour

embellir Lycas: ils frappent la terre avec leurs baguettes, et en font sortir six démons, qui se joignent à eux. I'rois magiciens sortent aussi de dessous terre.)

TROIS MAGICIENS CBÁNTÁNTS.

Diesse des appas,

Ne nous refuse pas
La

grace qu'implorent nos bouches.
Nous t'en prions par tęs rubans ,
Par tes boucles de diamants,
Ton rouge, ta poudre, tes mouches,
Ton masque, ta coeffe et tes gants.

UN MAGICIEN, seul.
O toi, qui peux rendre agréables
Les visages les plus mal faits,

Répands, Vénus, de tes attraits
Deux ou trois doses charitables
Sur ce museau tondu tout frais.
TROIS MAGICIENS CHANTANTS.

Déesse des appas,

Ne nous refuse pas
La grace qu'implorent nos bouches.
Nous t'en prions par tes rubans,
Par tes boucles de diamants,
Ton rouge, ta poudre, tes mouches,

Ton masque, ta coeffe et tes gants. DEUXIEME ENTRÉE DU BALLET. (Les six démons dansants habillent Lycas d'une

maniere ridicule et bizarre.)
LES TROIS MAGICIENS CHANTANTS.

Ah! qu'il est beau

Le jouvenceau!
Ah! qu'il est beau! ah! qu'il est beau!
Qu'il va faire mourir de belles !
Auprès de lui les plus cruelles
Ne
pourront tenir dans leur peau.
Ah! qu'il est beau

Le jouvenceau!
Ah! qu'il est beau! ah! qu'il est beau!
Ho! ho! bo! ho! ho! ho! ho! ho!

TROISIEME ENTRÉE DU BALLET. (Les magiciens et les démons continuent leurs

danses, tandis que les trois magiciens chantants continuent à se' moquer de Lycas.) LES TROIS MAGICIENS CHANTANTS.

Qu'il est joli,
Gentil, poli!

« PrécédentContinuer »