La Fin du monde

Couverture
Collection XIX, 13 déc. 2015 - 394 pages

Astronome, romancier et vulgarisateur, Camille Flammarion a, dans La Fin du monde (1894), décrit l’apocalypse qui nous est promise depuis si longtemps, sous la forme d’une collision avec une comète. Les terriens apprennent cette triste nouvelle au XXVe siècle, obligeamment transmise au moyen d’un téléphonoscope par de sympathiques astronomes de la ville équatoriale de Mars, avant qu’on n’apprenne que la collision aura lieu dix millions d’années plus tard (point d’inquiétude d’ailleurs, puisque si la planète s’éteindra alors, sa civilisation renaîtra sur Jupiter). L’apocalypse n’est qu’un des thèmes de ce roman qui, outre une histoire complète de l’univers passé et à venir, brasse de nombreuses anticipations : téléphonoscope, tunnel sous la Manche, union européenne et énergie solaire.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques