Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

BITT Es, ou BITT 1s , ou BIT cHE , est une petite Ville du Diocèse de Metz & ancien Fief de la même Eglise; dans la Lorraine-Allemande, située au delà de la Sâre, sur les confins du Duché des Deux-Ponts, & de la basse-Alsace. Le Château de Bitche est posé sur un Rocher escarpé, au milieu de grandes Forêts ; au picd du Château est la petite Ville de Bitche, ou Kalthausen, & plus avant vers l'Alsace, est l'Abbaye de

Stulzbren fondée par le Duc Simon I. Cette Ville & son Territoire ont titre de Comté ; & ont été possédées depuis très longtems par les Princes de la Maison de Lorraine. Elle a appartenu à Albert, Ayeul, & à Gérard , Père du Duc Gérard d'Alsace. Cette Terre ne portoit pas alors le titre de Comté. Thicri d'Alsace, fils du DucThieri, surnommé le Vaillant, eut pour son Partage la Seigneurie de Bitche, & fut Protecteur de

l'Abbaye de Bouzonville.

Thiéri ayant épousé Sunechilde Fille & Héritiére de Robert II. Comte de Flandre, rendit à Simon son Frère Duc de Lorraine, la Terre de Bitchc, qu'il avoit reçuë en Appanage. Nous donnerons ailleurs la suite des

Comtes de Bitche. · Le Duc Mathieu dans une Lettre écrite au Comte de Sarwerden , vers l'an 1 1 5o. dit expressément , que la Terre de Bitche dont

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

de Bitche les rencontrèrent & les battirent, .

il y en eut environquatre-vingt de faits prison

niers, & plusieurs nobles Bourgeois de Metz y perdirent la vie, comme Perrin Baudoche, le fils Burtignon Paillat, & plusieurs autres. En 14o6. le 22. Février, le Duc Charles II. se ligua avec Henri Sire de Blamont pour lui aider dans la guerre qu'il avoit contre les Comtes de Naslau, de Sarwerden & de Salm, Henri lui promit 24oo. vieux florins d'Or du Rhin à douze gros l'un, & Charles s'obligea de servir le Sire de Blamont contre tous, & en particulier contre Jean de Fénetrange. * En 1447. au mois d'Avril, le Duc de Calabre au nom du Duc René I. assiégea Bitche, & obligea le Comté de la Petite-pierre de lui en § hommage. En 1443. Vekart & Frideric de Bitche étoient dans l'Armée du Duc Nicolas de Lorraine contre la Ville de Metz. En 1525. les Sujets de Reinart ou Renaut Comte de Bitche se revoltèrent contre lui. Et le Duc Antoine permit à René Comte des DeuxPonts de les punir éxemplairement. Renaut étant décédé en 153 I. eut pour Successeur Simon Vecker, qui étant mort sans Enfans, Jacques Comte des Deux-Ponts son Neveu lui succéda. Il eut une Fille nommée Marerite-Loüise, qui épousa Philippe Comte d'Hanau, & lui porta les Terres de Bitche & de Lichtemberg. Le Comte d'Hanau en fit hommage au Duc Charles III. mais en 157 I. le même Duc réunit la Terre de Bitche à son Domaine, à cause de la félonie du Comte d'Hanau. L'an 16o1. il y eut une reconnoissance de limites réciproques entre le Duc de Lorraine Charles III. & le Comte des Deux-Ponts , sur les limites des Terres & Seigneuries de Bitche, du Comté des Deux-Ponts & des Terres de l'Abbaye de Hornbach; les Commissaires après avoir éxaminé la position des Lieux & entendu les Témoins, plantèrent des bornes séparatives des Terrains contestés, ce qui fut fait le 12.Avril 1 6o1. Et en 1 6o6. le même Duc Charles III. fit son Accommodement avec Jean Renhard Comte de Hanau, sur certains Terrains des environs de Bitche , prétendus par ledit Comte de Hanau ; les Parties convinrent que tout ce qui étoit du côté de Lichtemberg, de Philisbourg & de Limbourg , devoit appartenir audit Comte de Hanau; & que tout ce qui étoit de l'autre côté, appartiendroit au Duc de Lorraine ; & les deux Seigneurs promirent de se donner de bonne foi les Titres, Lettres & Documens qui pouvoient concerner ces Lieux auparavant contestés. - La Terre de Bitche fut possédée par le Duc Charles III. & ses Successeurs; le bon

[ocr errors]
[merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

Poste important de ce côté-là. L'Arrêt de la Chambre de Metzrcndu en 168o. qui avoit réuni le Comté de Bitche au Domaine du Roi, a été cassé par l'Article IV. du Traité de Risvik, qui est général, & par le XXXI. qui est particulier pour la Lorraines ainsi les choses ont été retablics sur le même pied u'elles étoient cn l'an 167o. on peut voir ans le second Tome de l'Histoire de Lorraine, nouvelle Edition, la Généalogie complette des Comtes & Seigneurs de Bitche ; préliminaire, page xxx. Voyez aussi l'Errata du deuxiéme Tome, colomne première. Le Château de Bitche fut autrefois fortifié par le Maréchal de Vauban. Ces fortifications furent ensuite démolies. Mais depuis 174o. on s'est appliqué avec un soin particulier à y faire de nouvelles fortifications; elles sont d'une extrême solidité , fondées sur un roc impénétrable & continu. Outre les Bâtimens faits à la surface, il y a des Magazins, des Casernes, & autres Ouvrages taillés dans le roc, à l'épreuve des plus fortes Bombes. On y a construit des Casernes pour lesTroupes , une belle Maison pour le LieutenantGénéral des Armées qui y commande. Il y a toujours de résidence, Commissaire des Guerres, Trésorier des Troupes, & les Officiers néceslaires à l'administration de l'Hôpital.

Les Fortifications de cette Place encore très imparfaites en 1744. imposèrent cependant aux Ennemis , qui ayant pénétré dans les Gorges, vinrent le 5.Août faire de grands

[ocr errors]

de Stulzbron, & n'avancèrent pas plus avant. On montre près d'une Thuilerie , à

une heure & demie de Stulzbron, un Rocher sur lequel est gravée une Main, & que pour cela on appelle la Main du Prince; on croit quc c'est en mémoire de ce qui arriva au Duc Ferri III. qui dans un Combat donné près de là, eut la Main emportée, comme on le lit dans les anciens Monumens du Païs. D'autres veulent qu'un Prince de Lorraine fut attaqué près de là, & dévoré par les Bêtes, ensorte qu'on n'en retrouva que la Main. Ce qui n'est point certain.

Le Village ou le Bourg de Kaltenhausen, est au pied du Rocher sur lequel est bâtie la Forteresse, près d'un Etang, d'où la Horne prend sa source, entre des Montagnes & des Forêts. L'Eglise de Bitchc est Annêxe de Schorbac. 1l y a aussi dans la Ville , une Maison d'Augustins & deux Chapelles.

Nous avons parlé de Stulzbron dans un Article particulier.

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

Hist. de Lorr. tom. I. p. 3 D2.

preuves, pag. 374&3 39o.

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

Histor M On ne connoit Begon Seigneur de Saint

[ocr errors]

Blaise ou de Begon-Celle, que par la donation qu'il fit de cette Terre à St. Hydulphe, Fondateur de l'Abbaye de Moyenmoutier. L'ancien Historien de cctte Abbaye dit simplement , qu'un certain Homme nommé Begon touché du mérite dc Saint Hydulphe, lui fit part de ses biens, & lui donna le lieu aujourd'hui nommé Begon-Celle, & cette partie de la Vôge que l'on nomme Folcholdi rupes. On croit que ce Terrain nommé Folcholdi-rupes, comprenoit non seulement le Yillage de St. Blaise & les environs, mais encore celui de Veisvalle & du Roiiau, & celui où est aujourd'hui la Ville de Raon qui n'a été bâtie que longtems depuis ; & les Montagnes qui sont au nord de St. Blaise &

[ocr errors][merged small][merged small]

raine ordonna que ces Coutumcs seroient

suivies dans leditComté en leurs dispositions. Quelques Villages du Bailliage de Blamont sont sous la Coutume de Lorraine. Blamont est une très ancienne Ville, située sur la route de Lunéville à Strasbourg, sur la petite Rivière de Vezouze, quiprend sa source dans les Montagnes de Vôge. Le Païs ou Comté de Blamont, pagus ainsi , cn Allemand, Albechova, est connu dans l'Antiquité. Il y a apparence que c'est Albinsis-Pagus, qui est marqué dans le titre de Dotation de l'Abbaye de Senones de l'an 661. & qui étoit après Salinensis ; car dans un Diplôme de l'Empereur Henri IV. de l'an 1 1 1 I. où il rappelle une partie duTitre de l'an 661.après Salinensi, il met Albensî ou Alvinsi. Il est nomme Albecchova, en 87o. dans le Partage entre les Rois Charles & Louis le Germanique. Il porte le titre de Comté de Blamont dans un titre d'Adalberon Evêque de Metz, de l'an 938. pour l'Abbayc de Senones, & dans la Charte de l'Empereur Henri IV. ou V. de l'an 1 1 1 1. on lui donne le nom da I2 : #a . on cite un autre Titre de l'an 962. par lequel Frideric I. Duc de Lorraine & de Bar reçoit de l'Evêque de Metz , l'Avocatie de l'Abbaye de Senones, & où Oilard Comte de Blamont, signe comme Témoin. Ce Titre ne se trouve point à présent dans l'Archive de Senones; mais le P. Benoit Picart qui le cite, pouvoit l'avoir vû ailleurs. Le Blamontois, c'est-à-dire, le Comté ou Païs de Blamont,Albensis-Pagus ouAlbechova, faisoit partie du Chaumontois, & s'étendoit aux environs de la Ville & Territoire de Blamont; dans un Titre de l'an 938. donné par Adalberon Evêquc de Metz, à l'Abbaye de Senones, on met Vaqueville dans le Comté de Blamont. On ne peut sans témérité fixer les limites anciennes du Blamontois ou du Païs de Blamont, parceque les Seigneurs ou les Comtes de ce Païs n'avoient pas un Territoire fixe & déterminé, & qu'ils ont eu un Domaine tantôt plus borné, & tantôt plus étendu. Il paroit toutefois qu'il s'étendoit principalement du côté de Badonviller & des Terres des Comtes de Salm, avec lesquels ils ont plus d'une fois contracté Alliance par les Mariages , & qu'ils ont réciproquement possédé des Terres & des Seigneuries dans l'un & dans l'autre Comté. Si Blamont étoit Chefd'un Doyenné Ecclésiastique, on pourroit juger de l'étendûë de ce Comté, par celle du Doyenné Ecclésiastique , mais n'ayant pas titre de Doyenné, on ne peut qu'au hazard déterminer la grandeur du Comté de Blamont. Nous verrons dans cet Article que la Maison de Blamont a été fort puislante dans certain tems, ayant étendu ses branches au loin dans la Châtellenie de Deneuvre & aux environs. Il est dit dans le Titre de Fondation de l'Abbaye de Senones, que saint Gondebert son Fondateur avoit acquis quelqucs Biens dans le Blamontois in Albensi, je ne crois pas qu'on puisse l'entendre que de Petulem Villare

nommé dans le même Titre & de ses dépen

dances au Ban de la Riviére, qui est limitrophe au Comté de Blamont, & où les Comtes de Salm & de Blamont ont étendus leur Domination, de même que sur la Vezouze & le Cernon, sur les Abbayes de Haute-Seille & de St. Sauveur, les Seigneuries de Châtillon & de Turkestein, &c. Les Seigneurs de Blamont n'ont pas toujours pris le titre de Comtes; pour l'ordinaire ils se sont contentés de la qualité de Seigneurs ou Sire de Blamont. Mr. l'Abbé Hugo Pré

[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

I 2.8 montré, ( a ) & le P. Benoit Capucin, (b) ont beaucoup disputés sur le tems auquelles Comtes de Blamont ont pris uniformément le titre de Comte de Blamont. Le premier soutient qu'on ne peut produire aucun Titre avant l'an 149o. où ils se soient nommés Comtes de Blamont , le second prétend au contraire, que depuis 13oI. & 1382. ils se sont souvent qualifiés Comtes de Blamont, ce qui est certain, c'est que depuis ces dattes, ils se nomment encore fréquemment Sires de Blamont. Nous savons aussi que Jacques de Lorraine qui fut Evêque de Metz, depuis l'an 1238. jusqu'en 126o. acquit le Fief de Blamont, de Frideric Comte de Salm & de Blamont, ( c ) & que depuis ce tems, les Comtes de Blamont ont repris ce Fief des Evêques de Metz. En 1291. ( d ) Henri Sire de Blamont, par la médiation de Ferri III. Duc de Lorraine, fait ses reprises de Bourchard Evêque de Metz, en la même forme que Ferri II. son Père les avoit faites de Jacques de Lorraine Evêque de Metz , en hommage-lige c3 héréditaire de laTerre de Blamont. Thiébaut de Blamont fit de pareilles reprises ; Olry Frère de Thiébaut, & un autre Olry Fils de Thiébaut , cn usèrent de même envers George de Bade Evêque de Metz. Les Seigneurs particuliers de Blamont possédèrent cette Terre jusqu'auXlIe. siécle, (e) alors une Fille unique & héritiére de cette Seigneurie, épousa Henri , ou Herman Comte de Salm , & apporta Blamont dans la Maison de Salm. Elle a été réunie à la Lorraine par le Testament d'Olry de Blamont Evêque de Toul, en 1493- ou 1499. & depuis ce tems , les Ducs de Lorraine ont repris Blamont des Evêques de Metz jusqu'en 156o. que François de Bcaucaire Evêque de Metz, (f) céda la Souveraineté des Villes de Blamont & de Deneuvre, au Duc Charles III. à charge de payer audit Evêque, vingt mille frans pour acquitter certains engagemens faits des Châtellenies de Baccarat, de Remberviller, de Hombourg & de Saint Avold. Charles de Lorraine Administrateur dudit Evêché , ratifia ceTraité la même année, & le Chapitre de Metz en fit autant l'année suivante. Ces Seigneurs particuliers de Blamont, dont nous avons parlé, furent Ulric deTurkesteinSire de Blamont, à qui Bertolde Evêque de Toul en 1oo2. donna la Vouërie de St. Sauveur en Vôge. Gérard Fils d'Ulric, Sire de Blamont, reçut du même Evêque la · Vouërie (d) Benoit réplique, Lettre I. pages 61. 62. ( e ) Idem. Remarques, Partie II. page 43. Baleicourt »

Lettre I. page 28. (f) Benoit réplique, Lettre I. page 66.

« PrécédentContinuer »