Images de page
PDF

Longueruë description de la France, Partie 2. p. 166.

[ocr errors]
[ocr errors]

CREHAN GEs, en Allemand Chrichengen, est une petite Ville avec un Château, qui a été long tems une Seigneurie ou Baronie libre, dont les Seigneurs avoient pour armes d'argent à la fasce, ecartelé de gueule à la croix ancrée d'or, L'origine de cesSeigneurs est peu connuë, & la Maison de Créhanges , ou du moins la ligne directe, est éteinte : Voici ce que je trouve de la Généalogie de cette Maison. 1. Jean I. Seigneur de Créhanges, épousa la Fille de Jean,Seigneur de Forbach. 2. Jean II. épousa Hermengarde , Fille d'Arnoû Seigneur de Putelange , & c'est par ce mariage que la Seigneurie de Putelange vint à la Maison de § . Jean III. mort à la guerre en 1432. epousa Elisabeth Fille de Philippe de Daun de Falkestein, mort en I484, 4. Jean IV. du nom, né posthume, Baron de Chréhanges & de Putelange, épousa Marguerite Fille de Fridéric, Baronde Beaucourt 5. Jean V. épousa Hermengarde, Fille de Jean, Baron de Raville. 6. Varic épousa Antoinette, Fille de Tho

· mas Rhingrave.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

aînée , qui étoit celle de Créhanges , ayant : embrasle le Calvinisme, & la branche cadet- . te, qui cst celle de Château Brehain , étant demeurée Catholique, cette désunion a causé la distraction des grands biens de cette Maison, & par conséquent, son affoiblissement. Le Comte Urit Ronkel , Calviniste , rési-, dant aujourd'hui à Direndorf, environ à six licuës de Coblens, ayant épousé la Fille heritière de la Cointesse Dorothée de Créhanges, issuë de la Maison d'ostfrise,joüit actuellement du Comté de Créhanges. On connoît trois lieux du nom deCréhanges. I°. LeComté de Créhanges,dont le Chef-lieu est situé près de Fauquemont, à peu près à distance égale de Putelange, de Morhange & de saint Avold. II°. Dans le Pays de Luxembourg, un Putelange-Créhanges, qui appartenoit autrefois aux Comtes de Créhanges. III°. Un Créhanges-Putelange, vers SareLouis & Sarbruck. - - Mais la Maison de Créhanges n'a rien du tout à Putelange sur la route de Sarguemines. Les Seigncurs de la Maison de Crehanges en . 168o. reconnurent devant la Chambre Roya- . le de Metz, qu'eux & leurs Ancêtres, avoient tenu les Seigneuries de Beaucourt, Putelange, Raville, Helfedange, Tettingen & Tallingen. en Fief de l'Eglise de Metz , mais que pour leur Baronie, aujourd'hui Comté de Créhanges, elle ne relevoit que de l'Empire. En effet les Seigneurs de Créhanges furent mis sous le Cercle du haut Rhin, dès la première institution de ce Cercle , & ils furent reconnus comme Immédiats par le Duc de Lorraine, & même par le Roi Henri IV. comme Protecteur de l'Evêché de Metz. LouisXIV. ne voulut point au commencement approuver les entreprises du Parlement de Metz, & même les Officiers de la Cour de l'Evêché à Vic, où présidoit le Chancelier de l'Evêque, y donnèrent un certificat le vingtsept Octobre 165 I. portant que Créhanges étoitTerre d'Empire, du Cercle du haut Rhin, & qu'il n'étoit ni Fief, ni franc-aleu de l'Evêché, mais qu'il en étoit indépendant, Ce quin'empêcha pas qu'en 168o. la Chambre de Metz, ne jugeât que Créhanges seroit réiini comme franc-aleu de l'Evêéhé de

[blocks in formation]

(a ) Apparemmenr Jean Louis mort en 1681- le dernier de sa race; il étoit Fils de Louis-Philippe Rhingrave. .. : r-"

[ocr errors]

au nombre des Comtes d'Empire dubas Rhin, 1'an 1617. par l'Empereur Mathias, n'étant auparavant quc Barons, & ils ont été établis dans leurs anciens états parles traités de paix.

En 1677. le Marêchal de Crequi, enseretirant vers Metz, avoit laissé dans le Château de Créhanges, soixante hommes en garnison ; · lc Duc de Lorraine , Charles V. les fit atta· quer, & ils se rendirent Prisonniers de guerre.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

G E R M I N I,

. GERMINI est Annêxe de Crepei: l'Eglise du lieu cst dédiée à saint Evre, Evêque de

#iiffoire de
Lorraine ,
' f. I. page
M5XCVIII,

fbid.

[ocr errors]

· les deux tiers des dîmes, & le Curé pour l'au

tre tiers ;Seigneurs, les Héritiers de Mr. le Begue , Prevôté de Foug ; Bailliage de saint Mihiel. Il y a dans l'Eglise deux Chapelles, l'une dédiée à saint Christophe; Patron, le Seigneur du lieu; revenus, trois paires sur le Moulin, · trois jours de terre & une Fauchée de Pré. La seconde Chapelle est dédiée à saint Jac"ques , Patron, le Seigneur ;revenus sept pairess charges, deux Mesles par semaine. Il y a à Germini cinquante ou cinquantedeux habitans. Office de Toul, Recette d'Etain, Bailliage de saint Mihiel, Cour Souveraine de Nancy. En 1349. Henri que de Verdun. - En 1522. Philippe d'Haraucourt donne son dénombrement pour ce qu'il tient à Germini. En 1 543. Nicolas de Lucebourg, Seigneur de Germini, fut fait Capitaine de Nancy. En 155 I. Perrin d'Haraucourt fait la méme reprise que Philippe. En 1555. Catherine d'Haraucourt , Dame de Germini , Femme d'Africain d'Haussonville. . - " En 1574. Louis de Scharkenberg, fait ses reprises pour Germini. En I 583.Jean de Varsperg, Ecuyer, à cause d'Ursule de Scharkenberg sa Femme, fait ses reprises. .. , - · En 1626.Gabrielle d'Ardre, Baronne, née de Fricamp, Veuve de Charles d'Haraucourt, Baron de Chambleys tant enson nom, qu'en celui de ses Enfans, de même. · En 1624 dénombrement de Viant-Pistor le Begue, Conseiller d'Etat du Duc de Lor·raine, de ce qu'il a en la Seigneurie de Germini , joint les Copies des titres d'Acquisition desdites portions, & les Lettres Patentes du Duc Henri II. qui confirme lesditesacquisitions,& les reprises faites en conséquence. Les anciens titres de l'Abbaye de saint Evre de Toul, nomment toujours Germini Grimaldi vicus, ou Grimaldi vicinum. La Maison de Germini , de nom & d'armes, a produit plusieurs branches. Elle portoit d'Azure à l'Écu d'argent mis en cœur.

[ocr errors][ocr errors]

/ de Germini fut élu Evê

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

à deux lieuës de Verdun, fut démoli par ceux Histoire de de Verdun en 1439. Ce Château étoit alors Lorraine, possède par Messire Jean d'Argiers, Cheva** Poge lier, qui s'en servoit pour molester ceux de # Verdun. Ceci fut fait vers le vingt-cinq May """" pendant les Fêtes de la Pentecôte, Le Roi Charles VII. s'engagea d'indemniser le lieu de Cuminieres, des pcrtes qu'il avoit faites durant cette guerre contre les Verdunois. · La Maison de Cuminieres portoit d'or à la barre d'azure , surmonté detrois annelets d'or. C U S T I N E , Voyez CoN DE'-sUR-MosELLE.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

étoit renfermée. Le Château de Cuminieres

[ocr errors]
[ocr errors]

4°. Dalhem, petite Ville des Pays-Bas, située dans le LimbourgHollandois, aux Confins de l'Espagnol , environ à trois lieuës de Liége & de Maëstrich. Les François la prirent en 1 672. & en démolirent les Fortifications Elle est Capitale d'un Comté qui a eu ses Comtes particuliers , d'où vient qu'encore aujourd'huiles Flamansl'appellent Gravendal, c'est-à-dire la Valée des Comtes.Elle dépendà présent de la République des § , 5°. Dalhem , petite Ville Capitale du Duché de ce nom , sur la rivière de Bervine, à deux grandes lieuës de Liége. La Seigneurie ou Comté de Dalhem a eu ses Seigneurs particuliers, il y a plus de six cens ans. HenriV. Duc de Brabant , ayant attaqué cette place,

la

[graphic]
[graphic]
[graphic]

Longueruë description de la France Partie 2. page 1 2 1. Voyez la AMartiniefré",

la prit & l'unit à son Duché en 12 39. Dalhem
étoit alors un Comté possede par le Comte de
Hoestad, Neveu de Conradc Archevêque de
Cologne. Alberic sous l'an 124o. dit qu'en-
core que la paix eût été faite entre l'Archevê-
que de Cologne, le Duc de Brabant & ses Al-
liés, le Duc de Brabant refusa de rendre Dal-
hem, qu'il avoit conquise auparavant.
· Dalhem aujourd'hui n'est qu'une Bourga-
de, qu'on a laissée par le traité de 1 661. aux
Etats généraux , avec six Villages qui en dé-
pendent; mais on a cédé à la Couronne d'Es.
pagne, douze autres Villages de la dépendan-
ce de Dalhem, entr'autres Foucon-le-Comte,
qui étoit la résidence des anciens Comtes dc
Dalhem. On voit encore à Dalhem un ancien
Château. -
: 6°. Dalhem, dans le Pays de Luxembourg,
du Diocèse de Trêves, lieu remarquable par
quantité d'antiquités qui s'y trouvent. On
y voit en particulier une Panthere avec un
colier , cet Animal étoit consacré à Bachus.
, On y voit aussi un Caveau voûté de craye,
(ou peut-être de plâtre) & au-dedans, une ur-
ne haute de trois picds, & remplie de cen-
dres; quelques lampes sépulcrales, & un mo-
nument avec cette inscription à rebours.

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

them Jésuite , il y a peut-être plus de vingt , § § exemples d'inscriptions Romaines, écrites de 3 15. 434,

droite à gauche, & quelquefois revenant de 337.417.
gauche à droite dans la deuxiéme ligne. Dans 597 569.
le même Pays on trouve quelques inscrip- p4g. 244»
tions sepulcrales, toutes greques du tems de 145»
Theodose le jeune & d'Honorius. On peut -
ajoûter à ces Preuves plusieurs médailles des
Empereurs du haut Empire, dont la Légende
commence de droite à gauche, contre l'usa-
ge ordinaire , qui commence les Inscrip-
tions latines de gauche à droite. .
Le nom de Dalhem signifie une Maison dans o
le Val, d'où vient ce grand nombre de lieux
nommés Dalhem dans ce pays. On veut que
les Dalmates y ayent campé pendant long.
tems, ce qui paroît très fabuleux ; mais on
ne peut guères douter que les Romains
n'ayent eu un campement à Dalhem, dans
le Luxembourg. Les restes d'antiquités qui
s'y voyent encore aujourd'hui, en sont une
bonne preuve. - -
Dalhem fut donné en 996. à l'Abbaye de Histoire
saint Maximin de Tréves, par Berthe, Veu- de Lorr.
ve du Comte Volemare. Dalhem étoit si- Tom. I.
tué in pago Moselensi, in comitatu valdelevin- P"8 397-
ga, cui Gislebertus Comes praesse videtur. C'é-
toit une Terre très considérable, située dans

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PrécédentContinuer »