Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

bourg, & connrmée vers l'an 1 1 2 3. par le Comte Villaume son fiis. Elle est soumise immédiatement au S. Siege sous la rsdevance d'un . .. d'or par an , elle étoit des son origine cn posleslion d'avoir des Fcoles publiques. Nous donnerons ailleurs la liste des Abbes de cctte Abbaye. Beatrix, Comtesse de Luxembourg & de la Roche, & Henri son fils aîné, fondcrent à Luxembourg un Couvent de Religieux Dominicains cn 1 292. On leur affccta pour leur demcure, un terrain sur lequcl Sigefroi premier, Comte de Luxembourg, avoit autrefois bâti une Chapeile en l'honneur de la sainte Vicrge, à l'Occident du Château près l'Abbaye de Notre Dame de Luxembourg ; on y bâtit donc un Couvent & unc Eglise en laquelle on pouvoit entrer par une porte du Château. Cette Eglise ne fut dédiée qu'en 1 34o. par Baudouin Archevêque de Trevcs, fils de la Comtesse Bcatrix. Cc premier Cou . vent ayant ete brulé en 1 543. l'Empercur Charles V. donna aux Dominicains un autre emplacement dans la Ville, où il y avoit une Clapelle dédiée à la Sainte Trinité. Ils le quittcrent en 1626. & le vendirentaux Religieuses de la Congrégation, & s'établirent cn 1 627. à l'endroit où ils sont aujourd'hui , » ,- " / * v qui étoit une paroisse dédiée à S. Michel. En 1 67 1. la Ville de Luxembourg fut considérablemcnt augmentée par les ordres du Roi d'Espagne Charles II. qui fit ruiner 52. maisons au Grunds, & 43. au Pfaffenthal, avec plusieurs jardins , & on obligea les bourgeois à bâtir des Maisons dans la ville haute, en leur assignant pour cela des terrains convenables , c'cst ce qui a occasionne les ruès de Montercy , de Chimay & de Louvignies. Le méme Roi vendit la haute justice de Luxcmbourg aux Magistrats de ladite Ville, our la somme de quatre mille livrcs, à 4o. ros la livre, monnoyc de Flandres. . En 1682. l'Armée de France sous les Ordres du Maréchal de Crcqui, vint bloquer la Ville de Luxembourg, & ce blocus durajusqu'au mois de Mars 1 683. puis on la bombarda d'une maniere terribles après le blocus la villc fut assicgee dans les formes le 24. Avril 1684. & elle se rendit le 4 Juin de la même année. Le Prince de Chimay la défendit avec beaucoup de vigucur. Enfin par le traité de Risvik de 1 697. Luxembourg & le Comté de Chini,furent rendus aux Es

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small]

A c H E R E N. Il y a dans le Luxembourg deux Bourgs assez considerables de ce nom, situés tous deux sur la Moscllc ; l'un cntrc Thionville & Sierk,& l'autre presqu'à l'embouchure de la S ire. Il y a encore d'autres lieux du nom de Macheren, comme Roden-Macheren, ou Rodemach. Nous avons parlé de chacun en particulier, sous leurs Articles que l'on peut consulter. Macheren en Allemand, vaut autant que Macerie en Latin, & Maizieres en François, d'où vienncnt tant de lieux nommés Maizieres. Voyez Greven ou GravenMacheren, & Kenig-Macheren, & Rodemack.

MA D I E R E S, ou MADEIRES, ou M A I D I E R E S.

MADIERE s, Maderia, a la même signification que Maceria, Muraille, ou Madera, matiere propre à bâtir.

Madieres, Village à un quart de lieuë du Pont à Mousson à l'occident Cc Village appartenoit ancicnncncnt a l'Evêque de Liege , qui en avoit la Scigncuric & nommoit

[graphic]
[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

I2, Bulle d'Eugene III. de l'an 1 152. & d# UlH1 accord fait en 12 69. par la médiation du Duc Ferri III. entre Henri, Comte de Blamont d'unc part, & l'Abbe & le Couvent de Senones d'autre, au sujet des dommages que lcdit Comte de Blamont reconnoit avoir fait à ladite Abbaye, dans les Bans de Domptaille, Buriville, Hablainville, Bethonville, Magnéville, Anserviller,Remoncourt & Lintrey, dans lesqucls il a pris, blés, cens, gagnagcs , Dixmes , paixonages , moulins, Amcndes, pêcherie, foires, &c. & promct de satisfaire en tout à ladite Abbaye, & de lui fournir pour afiurance des lettres de l'Evêque de Metz, qui étoit le protecteur de l'Abbaye , & donne pour caution de ses Promesses, Philippe & Jacques de Bayon freres, & en outre, de payer six vingt livrcs de provencsiens forts, moitié dans la Fête de S. Remiprochain, & l'autre moité à Pâques suivant; de plus, il leur a promis cent quartes de vin à la mesure de Deneuvre, & les a remis en possèffion de tout ce qu'ils posse

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

I

Et Mailli, Bourg dc France dans la # · die , en l'election de Peronne , il a titre de Marquisat, & a donné le nom à une des plus illustres & des plus anciennes Maisons de la Province.

Item Mailli, Bourg de France, en Champagne, Diocèse & election de Reims.

[ocr errors]

MA1zAY, Magiactim, ou Magainum,Village du Diocèse de Verdun , Oriice d'Hatton-chatel , Jurisdi3tion des Juges des Scigneurs du lieu , Recette & Bailliage de S. Mihicl , Cour Souveraine de Nancy. Les Scigneurs , sont, Messieurs d'Armure, de Gondrecourt, de la Tour, Bousmard, & de l'Isle. Le Roi y a des sujets de retenuë. La Paroisle 2 pour Patron saint Etienne. M. l'Evêque de Verdun nomme à la Cure. Il y a deux Châteaux dans le lieu. Il y avoit autrefois dans la Ville de Verdun, une rue & une place, qui portoient le nom de Maizay,

[ocr errors]

On connoit plusieurs lieux du non de Maizieres, non seulement en Lorraine, mais aussi dans les autres pays , car Mezeray, Maizeray, Mazelure , ont la même signification que Maizieres, en François & en latin Mauri.e. Le dernier terme signifie proprement une muraille à sec, une muraille de jardin, cn géneral toutes sortes de murailles , de la vient Macerio, un Masson.

Maizieres , Village du Bailliage de l'Evêché de Toul, chef lieu de la Chatellenie de même nom. Les Villages qui en dépendent, sont : Maizieres, Blainville, Xucelly.

Henri de Ville-sur-Illon, Evêque de Toul, mort en 1436. fit réparer les Châteaux de Maizicres , de Blenod, de Brixei & de Li

| verdun , & les fortifia de bonnesTours, qui

les rendirent comme imprenables. Cependant Antoine de Neuf chatel, un de ses succesleurs dans l'Evêche, mort en 1495. fut encore obligé de les réparer , parce qu'ils tomboient en ruine de vétusté , les Huguenots ayant pris & brûlé ce Château en 1 587.

· Henri de Bourlemont, Evêque de Toul, le

fit réparer. Ce même Château ayant été pris
par les Lorrains, pendant la guerre du Duc
de Bourgogne, contre la Lorraine, fut repris
sur eux par le Maréchal de Bourgogne, en
I 473.
L'Eglise a pour Patronne, la Nativité de
Nôtre-Dame , collateur, le Chapitrc de Por-
sas ou Pouslay , dccimateurs, le Curé pour
un tiers , le Chapitre dc Poullay , pour lcs
deux autres tiers. Le reste des dixmes se par-
tage entre differens dec mateurs qu'on peut
voir dans le pouille de Toul S-igucur, Mr.
Xxxx

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

p4g. 973.

A

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

On connoit en Lorraine plusieurs lieux du nom de Malaincourt, ou Malancourt , Malaincourt, Annéxe de Mcdonville ; Malaincourt , Annéxe de Grafigni , Malaincourt, Village sur le rupt d'Anger, à demie lieuë de Bourmont. Malaincourt, sur l'Orne, repondant à Briey , Diocèse de iMetz. Malancourt, Village de Richccourt.

Nous nous bornons ici 2 Malaixcourt , Village à trois lieues de Neuf-château , dependant de la Baronie de Beaufremont, Diocèse de Toul, Annéxe de Medonville, Office, Recette & Bailliage de Neuf-château, Cour Souveraine de Nancy. Il y a dans ce lieu une Eglise dédiée à saint Laurent , Patron l'Abbé de saint Evre , qui perçoit les deux tiers de la dixme, contre le Cure pour l'autre ticrs , les novales & toute la mcnue dixme.

Il y a dans l'Eglise-Annéxe, une Chapelle de saint Claude & de saintc Marie-Madeleine, dont le Scigncur du lieu est Patron.

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

MANDRES-SUR-VAIRE.

· MA N D R Es - s UR - VAIR E , Village du Diocese de Toul , cn partie du Barrois , & en partie de Lorraine. La partie du Barrois cst des Cfficc, Reccttc, Sénéchauslec & Bailliage de Bourmont , celle de Lorraine est ORcc & Prevôté de Chatenoy , Bailliage de Bourmont. L'un & l'autre sont de la Cour Souveraine de Lorrainc. M. de Randenmeth en est Seigneur. La Paroisse qui est éloignée du Village , a pour Patron saint Maurice ; l'Abbe de Flabemont nomme à la Cure , il est décimateur pour un quart , les Religieux Prémontrés de Parcy , le sont pour un sixiéme. Il est parlé de Mandres, dans la Bulle d'Alexandre III. pour Chatenoy , en 1 179. & dans un Privilége du Duc Simon , pour le même Prieuré de Chatenoy, de l'an I 2o4. il y nomme le Scigneur Mathieu de Mandres. Il y a dans la partie du Barrois, trentetrois ou trente-quatre habitans, & un Château à M. de Randenmeth , dans lequcl il demcure, & un autre dans la partie de Lorraine, où il loge son Admodiateur. Il y a apparence que c'est de ce Mandres dont il est parle dans la vie d'Eudes de Sorcy, qui donna à son Eglise , les Lglises de

Mandres & de Gcnicourt. Mandres, autre Village du Diocèse de Toul; Patron, saint Luc. Les Damcs de Remiremont nomment à la Cure , décimatcur, le Curé pour le tout. M. d'Hocedy, Evêque de Toul , permit le vingt-un Juillet 1 563. de transferer l'Eglise paroissiale dans le Châtcau. Seigneur, M. le Comte de Ravel , Bailliage de Mirecourt, Cour Souveraine de Lorraine, érigé en Comté par le Duc Leopold, le trente Décembre 1722. Voyez Raumcl. Mandres , autre Village du Diocèse de Toul. Patron, saint Remi; collatcur, le Chapitre de la Cathédrale de Toul. La dixme

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

& du Pont-à-Mouslon , Village ainsi nommé, à cause d'un ancien Château, qui étoit autrefois flanqué de quatrc Tours , qui ont été démolies par feu Mr. le Prince de Guise. Quant au nom de Mandra , il dérive du verbe Maneo , d'où l'on a fait Mandra , demcure; ou plutôt il dérive de l'Hébreu, Mahara, qui signific proprcmcnt Caverne, d'où l'on a fait Mandra, un Monastcre, parce que les anciens Moines habitoicnt ordinairement dans des Cavcrncs, d'où vient Mandrita, un Moine , Archimandrita, un Abbé ; on appclle aussi dans la basle Latinité , Mandra , une Fglise, un Monastere, une dcmcure cn général , de là viennent tant de Villages du nom de Mandre , ou de Mandray , dans ce pays, Mandres aux quatre-Tours, Mandre sur/ aire, Mandres près Chatillon-sous-les-cot s, Mandres , vers Flabémont , Mandres , près Mirccourt , Mandres, vers Boncourt, Mandra la haute, Mandray la petite, Val de St. Diey , &c. Mandres-aux-quatre-Tours, dont nous parlons ici , est un Village ou Bot rg , cydevant chcf-lieu de l'Office de la Prevôté

« PrécédentContinuer »