Images de page
PDF

montant du côté de celui de Marbot. Ce prétendu château est un être ima-. ginaire, dont il ne reste aucun vestige, mais seulement d'un hermitage dédié à cette Sainte, dont on remarque le terrein qu'il occupoit. On trouve un vieux

à Silmont , des traces d'une chaussée Romaine. A une lieue & demie de Bar, un peu Ancien plus loin que le village de Ressons, on Château de trouve un hermitage bâti au milieu des Ste Genebois , dédié à sainte Genevieve. C'étoit ***

registre de plus de 3oo ans , qui mar

ue qu'un hermite de ce lieu fut con

mné pour vol à être pendu.

A l'égard de l'étendue que l'on donne à l'ancien Bar-le-Duc dans cette position, depuis la montagne sainte Catherine jusqu'à la riviere, tirant vers la vallée de Nayves, y compris l'espace sur lequel est Bar-la-Ville, il faut, ce me semble, rejetter cette opinion, & renfermer l'ancienne ville de Bar dans le vieux bourg, & dire que Barri-Villa en étoit une † comme son nom le signifie. On peut ajouter qu'il n'est gueres croyable que le château qui le domine, auroit § sur la croupe de la montagne où il est, si la ville avoit été bâtie de l'autre côté de la riviere ; ce qui seroit encore moins probable, si le duc Frideric I. n'en eût été que le restaurateur, & que cette forteresse eût déja subsisté au tems du passage de Childeric.

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

autrefois un château appartenant aux Comtes de Bar. Ce château subsistoit encore au commencement du XIV. siecle, sous le nom de Chastel-sainteGenevieve. Il n'en restoit plus que les ruines en 1415. lorsque le duc Edouard le donna à son procureur général Renaud de la Loye. Ce château étoit accompagné d'une chapelle castrale, que le même Prince conféra le même jour, 28 juin 1415. à Gerard fils du même Renaud de la Loye. Le roi René conféra la même chapelle en 1434. à Jean Boucher chanoine de S. Maxe. Encore en 1454. cette chapelle fut donnée à un nommé Anselme de Robert-Espagne : Cum facultate petendi eleemosynas, ubi, quomodô & quando eidem fuerit opportunum. Ce n'est plus aujourd'hui qu'un hermitage, dans lequel résident deux gardes-chapelle. On ne voit plus aucun vestige de l'ancien château. L E S B A R O C H E S. LEs BARocHEs, Parochiœ, village à † de la Meuse, à trois quarts de ieue de S. Mihiel , diocese de Verdun,

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

Henri de Blois évêque de Verdun, sous le titre de saint Sauveur. Baroncourt a eu autrefois des sei- Archives gneurs du nom de Baroncourt.Jetrouve de Lorr. u'en 1376. Jeanne veuve de Renaud Layette † Baroncourt , Aucheres de Baron- Apremont.

#ayette avocat en la cour souveraine des grands #o jours de S. Mihiel, en 1612. & 1625.

[ocr errors]
[ocr errors]

Verdun, p. 192.

Ibidem. P. 233,

[ocr errors]

dit vulgairement moraine, divisible en

tre ledit Abbé encore pour un dixhuitieme audit tiers ; à la chapelle de saint Nicolas, érigée en l'église paroissiale de S. Mihiel, un douzieme ; aux chapelains de la chapelle de S. Eloi, aussi érigée en la même église, deux tiers en un neuvieme audit tiers moraine, & à lui un quart, qui fait le vingt-septieme en ladite totalité ; lesdites choses obvenues audit Jean de Mussey par succession de défunte demoiselle Philippe Varin son ayeule paternelle. On dit que Nicolas Varin ancien principal du college de la Marche à Paris, fonda en 1362. deux bourses en ce college pour ses parens, & à leur défaut, pour les sujets natifs de la paroisse de Refroicourt , aujourd'hui les Baroches.Voyez l'article Refroicourt, au tome II. de la Notice. B A R O N C O U R T. BARoNCoURT , Baronis-Curtis, est un petit village ou hameau, sur la riviere d'Ottain, à † lieues au nord d'Etain, diocese de Verdun, de la paroisse de Buzy , bailliage d'Etain, cour souveraine de Lorraine. Les Seigneurs sont le Roi & les bénédictins de S. Vanne de Verdun. Ce lieu est composé de douze habitans. Les terres de Baroncourt & de Dommarie furent données à l'église de saint Vanne par Richard évêque de Verdun, mort en IO46. qui étoient de son patrimoine, en reconnoissance de l'éducation qu'il avoit reçue dans ce monastere. Il y a eu anciennement une église à Baroncourt , qui fut dédiée en 1122. par

court & Idette sa femme vendent à Jenin de Martin & à Idette de Chauffourt sa femme la tour de Baroncourt, moyennant deux cens petits florins. L'acte est du 25 janvier, & confirmé par les lettres patentes de Veker d'Arkes, comme sire souverain , duquel ladite tour meut, en date du 2 septembre de la même année. Renaud de Gournay chevalier, seigneur de Genicourt, Marcheville, &c. donna son dénombrement au duc Henri de ce qu'il possédoit à Dommarie & Baroncourt, mouvant en fief du Duc de Lorraine à cause de sa prevôté d'Etain. Alixette de Remial dame de Sécourt, veuve dudit Renaud de Gournay, donna de même son dénombrement pour Baroncourt, le premier octobre 1534. Nicolas de Gournay seigneur de VillersLaquennexy & de Sécourt reprit en 1573. le fief de Baroncourt du Duc de Lorraine. BA S S A U C O U R T. BAssAUcoURT, petit village ou hameau , du diocese de Verdun , dépendant de la paroisse de S. Maurice-sousles-Côtes, situé entre Aviller & S. Maurice, à une lieue de Hatton-Chatel, bailliage de S. Mihiel, cour souveraine de Nanci, ci-devant recette, prevôté & marquisat de Hatton-Chatel. Le Roi en

[ocr errors]
[ocr errors]

En

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Ibidem. de la châtellenie de Bouconville. On en Comte de Bar que certains hommes de Layette trouve diverses reprises faites en diffé- corps fussent dorénavant dudit prieuré, Boucon

ville.

[ocr errors]

il lui seroit diminué un muid de blé sur les trois qu'il cédoit. On ajoute que si le Roi de France, le Comte de Bar ou leurs officiers venoient à troubler ledit prieuré en la possession dudit échange, il seroit déclaré nul. Je trouve encore en 13o9. Marguerite de Bazaincourt femme de Gui sire de Clémont, mentionnée dans un dénombrement qu'ils donnent l'un & l'autre à Edouard comte de Bar , de leur maison de l'Isle-en-Rigaut & d'autres terres. BAZOIL L ES SU R M E U S E. BAzoILLES , Bagoliœ ou Basolium, village du diocese de Toul, à gauche de la Meuse , à l'endroit où elle entre sous terre, une lieue au dessus de Neufchâteau, bailliage de la Marche, parlement de Paris , présidial de Chalons, Barrois mouvant. Le Chapitre de Ligny nomme à la cure, & est décimateur pour la plus grande partie. Il y a environ cent habitans.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

la Motte

ciennement annexe de Monplone; mais il a été depuis érigé en cure; bailliage de Bar, présidial de Chalons, parlement de Paris. La paroisse a pour patron saint Pierre ès liens. Le chapitre de Ligny nomme à la cure. Les décimateurs sont le Prieur de Rupt, le Chapitre de Ligny & les religieux de Trois-Fontaines. M. le duc de Choiseuil-Stainville y jouit des droits domaniaux , utiles & honorifiques.Ce village contient environ soixante-cinq habitans. M. Longeaux y possede un fief, dit le fief de la cour & maison forte de Bazincourt. Bazincourt a été autrefois possédé par des seigneurs du même nom. Je trouve

[ocr errors]
[ocr errors]

& hommage-lige du Duc de Bar, après le Roi de France, le Comte de Savoie & M. de Beaujeu, sa forteresse & ville de Bazoilles. Le même Henri du Fay & Julienne de Poitiers sa femme engagerent en 14oo. à Henri Thierrion receveur général du Duc de Bar, leur terre de Bazoilles pour une somme de 2OO francs d'or , du coin du Roi de France. Durant laguerre que se firent Edouard duc de Bar & Charles II. duc de Lorraine, la forteresse de Bazoilles fut démolie, le village pillé & brûlé. Julienne

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

Dépend Roserotte, petit village, où il y a une chapelle. On y dit la messe fêtes & dimanches. La Secrette de Remiremont perçoit les deux tiers de la

Le duc René II. ayant été informé Archives que les grandes servitudes, ausquelles # loo. les habitans de Belle-Fontaine étoient Layette tenus envers lui & le Chapitre de Re-4o

dîme , & le Curé a un resal de blé sur une maison. Dépend aussi le Ménil-lesBazoilles, village à deux lieues au sudouest de Mirecourt. Il y a une chapelle, à la nomination des familles des Grillet & des Mougenot, chargée d'une messe par semaine. Dépend encore la cense de Bouzeval. B E A U F R E M O N T. Ajoutez à cet article ce qui suit. Le 13 octobre 1589. la baronie de BEAUFREMoNT, composée des villages de Beaufremont, Lémécourt, Malaincourt, Médonville, Urville, Gendreville, Aulnoy & Landaville en partie, fut partagée entre M. Joachim-CharlesEmmanuel de Tornielle & M. GabrielFerdinand de Madruch comte de Chalain, chacun pour moitié. L'une appartient aujourd'hui au Comte de Morvil

miremont, étoient cause que plusieurs de ces habitans, pour se soustraire à ces droits excessifs, desertoient, en sorte que ce village étoit presque desert, les affranchit & exempta de toutes ces anciennes servitudes, & les réduisit à dix gros , monnoie de Lorraine, que chacun habitant devoit payer , moitié au Duc, & l'autre moitié à l'église de Remiremont, à Pâques & à la S. Remi ; & au lieu des charrois que les habitans devoient au château d'Arches, ils paieront par chaque feu trois gros au Duc seul, & suivront la banniere d'Arches. Les lettres patentes sont datées de Neufchâteau le 31 octobre 1491. Il y a à Belle-Fontaine une manufacture en fer, acier & coutélerie, établie le 7 décembre 1728. confirmée par le Roi de Pologne en 1739.

[merged small][merged small][ocr errors]

de Lorr. Beaurain, a appartenu à la maison de ce #aye cot nom, aujourd'hui éteinte. En 1277.Guil

[ocr errors]

laume de Belrain écuyer reconnoît tenir de Thiebaut comte de Bartout ce qu'ila à Beaurain, à Rosne & à Nicey, & devoir garde au château de Bar pendant demian & demi-jour. En 1335. Geofroi de Belrain fils de Savary de Belrain reprit ladite seigneurie d'Edouard comte de Bar. Il # dans son aveu que feû son pere avoit acquis la terre de Belrain de Vauthier de Bauzée ; il reconnoît en outre reprendre du même Comte la maison de feû Guillaume de Belrain écuyer, proche le château de Belrain. Geofroi de Belrain chevalier donna en 1417. son dénombrement pour la même terre au cardinal Louis de Bar. Savary de Belrain fils de Geofroi de Belrain engagea en #7: à Raulin de Bar clerc & receveur du duché de Bar ce qu'il avoit à Ville-devant-Belrain,

[blocks in formation]
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small]
« PrécédentContinuer »