La princesse d'Élide; Le mariage forcé; L'amour médecin; Le misanthrope; Le festin de Pierre; Le médecin malgré-luy; Le Sicilien; Amphitrion

Couverture
Chez Pierre Brunel., 1704

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 212 - ... vous trouvât aimable, Que vous fussiez réduite en un sort misérable ; Que le ciel, en naissant, ne vous eût donné rien ; Que vous n'eussiez ni rang, ni naissance, ni bien, Afin que de mon cœur l'éclatant sacrifice Vous pût d'un pareil sort réparer l'injustice ; Et que j'eusse la joie et la gloire en ce jour De vous voir tenir tout des mains de mon amour.
Page 293 - Enfin, c'est là le vrai moyen de faire impunément tout ce que je voudrai.
Page 190 - J'ai du bien, je suis jeune, et sors d'une maison Qui se peut dire noble avec quelque raison; Et je crois par le rang que me donne ma race, Qu'il est fort peu d'emplois dont je ne sois en passe.

Informations bibliographiques