Paléobiologie des oiseaux géants terrestres

Couverture
ISTE Group, 1 avr. 2018 - 280 pages

 Les grands oiseaux terrestres fossiles sont connus depuis plus de 70 millions d’années dans de nombreuses régions du monde, et présentent une grande diversité biologique. Les connaissances sur l’ensemble de ces oiseaux sont très inégales. Ceci est dû au nombre de spécimens disponibles, mais également à la diversité des méthodes et des études qui ont été menées jusqu’à présent.


Cet ouvrage synthétise l’ensemble des connaissances actuelles sur la paléobiologie de sept groupes de grands oiseaux terrestres fossiles, incluant Gargantuavis, les Gastornithidae, les Phorusrhacidae, les Brontornithidae, les Dromornithidae, les Dinornithiformes et les Aepyornithiformes.

Le premier chapitre présente la diversité globale de ces oiseaux, et fait un bilan des outils et méthodes utilisés pour l’étude de leur paléobiologie. Les chapitres 2 à 8 sont chacun dédiés à un groupe d’oiseaux. Enfin, le dernier chapitre vise à faire une synthèse globale des informations connues afin d’essayer d’en tirer un modèle évolutif commun.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Avantpropos
13
Remerciements
15
Chapitre 1 Introduction générale
17
Chapitre 2 Les Dinornithiformes
51
Chapitre 3 Les Aepyornithiformes
75
Chapitre 4 Les Dromornithidae
103
Chapitre 5 Les Phorusrhacidae
139
Chapitre 6 Les Brontornithidae
165
Chapitre 7 Les Gastornithidae
177
Chapitre 8 Gargantuavis
215
Chapitre 9 Conclusions générales
225
Bibliographie
229
Index
263
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2018)

Delphine Angst est chercheuse en postodoctorat à l’université du Cap en Afrique du Sud. Ses travaux actuels portent sur l’étude de la paléobiologie et de la paléoécologie des grands oiseaux terrestres fossiles par une approche pluridisciplinaire.

Éric Buffetaut est directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (Laboratoire de géologie de l’École normale supérieure, Paris). Après des recherches sur les crocodiles, les dinosaures et les ptérosaures, il s’intéresse aujourd’hui principalement à la paléobiologie des oiseaux disparus.

Informations bibliographiques