Histoire naturelle, générale et particulière: Crustacés et des insectes, par P.A. Latreille

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 179 - Presque tous les poissons , excepta ceux qui ont le corps très-plat , comme les raies et les pleuronecles , ont un organe intérieur situé dans la partie la plus haute de l'abdomen occupant, le plus souvent toute la longueur de cette cavité , fréquemment attaché à la colonne vertébrale , et auquel nous conservons le nom de vessie natatoire. Cette vessie est membraneuse et varie beaucoup dans sa forme , suivant les espèces de poissons dans lesquelles on l'observe. Elle est toujours alongée...
Page 222 - Plusieurs espèces de ces animaux peuvent , sans doute , vivre dans des eaux thermales échauffées à un' degré assez élevé, quoique cependant je pense qu'il faut modérer beaucoup les résultats des observations que l'on a faites à ce sujet; mais en général les poissons périssent, ou éprouvent un état de mal-aise très-considérable, lorsqu'ils sont exposés à une chaleur très-vive et sur-tout très-soudaine. Ils sont tourmentés par des insectes et des vers de plusieurs espèces qui...
Page 131 - ... ni osselets auditifs correspondans à ceux que l'on a nommés enclume, marteau, ou étrier, ni limaçon, ni communication intérieure désignée par la dénomination de fenêtre ronde. Ces parties manquent, en effet, non seulement dans les poissons , mais encore dans les salamandres aquatiques ou à queue plate, dans un grand nombre de serpens...
Page 175 - Il est quelquefois de'quarante et même de cinquante jours, et d'autres fois il n'est que de huit ou de neuf. Lorsque c'est au bout de neuf jours que le poisson doit éclore, on voit, dès le second jour, un 'petit point animé entre le jaune et le blanc. On peut s'en assurer d'autant plus aisément , que tous les œufs de poisson sont membraneux , et qu'ils sont clairs et transparens lorsqu'ils ont été pénétrés par la liqueur laiteuse. Au troisième jour on distingue le cœur qui bat, le corps...
Page 59 - ... matière plus réclamée par l'industrie , et des préparations plus répandues par le commerce ? Quels sont les animaux dont la recherche peut employer tant de bras utiles , accoutumer de si' bonne heure à braver la violence des tempêtes , produire tant d'habiles et d'intrépides navigateurs , et créer ainsi pour une grande nation les élémens de sa force pendant la guerre , et de sa prospérité pendant la paix ? Quels motifs pour étudier, l'histoire de ces remarquables et si nombreux...
Page 188 - ... donner ainsi à leur ensemble un accroissement de volume, qui diminue leur pesanteur spécifique. Il en est de cette faculté comme de celle de dilater la vessie natatoire ; toutes les deux sont bien plus utiles aux poissons au milieu des mers qu'au milieu des fleuves et des rivières , parce que l'eau des mers étant salée , et par conséquent plus pesante que l'eau des rivières et des fleuves, qui est douce, les...
Page 392 - ... sur les requins actuels par leur grandeur proprement dite , c'est-à-dire par leur masse, par l'ensemble de leurs dimensions , dans le rapport de 343 à 27. Leur grandeur a donc été réduite au douzième au moins de son état primitif. Une réduction plus frappante encore a été opérée dans l'espèce de la roussette , puisque nous avons donné les moyens de voir que des dents de ce squale, découvertes dans des couches plus ou moins profondes du globe , devaient avoir appartenu à des individus...
Page 158 - ... de ces contrées équatoriales, et pouvant, sans contrainte, y remplir l'atmosphère de sa vive splendeur. On les rencontre aussi, ces poissons décorés avec tant de magnificence , au milieu de ces mers polaires où des montagnes de glace et des neiges éternelles, durcies par le froid, réfléchissent, multiplient par des milliers de surfaces, et rendent éblouissante la lumière que la lune et les aurores boréales répandent pendant les longues nuits des zones glaciales, et celle qu'y verse...
Page 194 - ... et dans les prolongations qui l'étendent en avant, que se trouvent les principaux obstacles à la vitesse ; c'est dans les parties antérieures qu'est la cause retardatrice, dans les postérieures est au contraire la puissance accélératrice; et le rapport de cette cause et de cette puissance détermine la rapidité de la natation des poissons. De cette même proportion dépend par conséquent la facilité plus ou moins grande avec laquelle ils peuvent chercher l'aliment qui leur convient....
Page 168 - ... dévorent une partie des œufs qu'elles viennent de pondre, et c'est ce qui a donné lieu à l'opinion de ceux qui ont cru que certaines femelles de poissons avoient un assez grand soin de leurs œufs pour les couver dans leur gueule : d'autres, avalent aussi avec avidité la liqueur laiteuse des mâles, à mesure qu'elle est répandue sur des œufs...

Informations bibliographiques