Recherches historiques et statistiques sur l'ancienne seigneurie de Neuchâtel au comté de Bourgogne

Couverture
C. Deis, 1840 - 445 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 425 - Christi aliena fiat atque in extremo examine districts ultioni subjaceat. Cunctis autem eidem loco sua jura servantibus sit pax Domini nostri Jesu Christi, quatenus et hic fructum bonae actionis percipiant et apud districtum judicem praemia seternae pacis inveniant.
Page 249 - Christophe de Rye de la Palud, marquis de Varambon, comte de Varax et de la Roche, chevalier de la Toison d'or, et d'Éléonoro Chabot.
Page 148 - Bourgogne et les pays de langue allemande on ajoute : «des femmes d'Espagne». 2. 1349. Thiébaud de Neuchâtel, gardien du comté, mande au prévôt de Montbozon de faire venir en armes tous nobles et non nobles de sa prévôté au lieu de Montjustin, afin de résister aux Allemands qui menacent d'envahir le comté (Abbé RICHARD, Recherches sur l'ancienne seigneurie de Neuchàtel au comté de Bourgogne, Besançon, 1840, p.
Page 232 - Dambelin, avec une sorte de pompe ; des mènestriers et joueurs d'instruments précédaient le cortège et l'introduisaient à l'église : après la cérémonie , ils ramenaient les épousés et leur suite à la maison , où l'on se livrait au plaisir de la danse.
Page 38 - Dès le 13e siècle, chaque maison eut son cellier; ce bâtiment, en bois , rarement en pierres , et détaché des habitations , servait de cave et de grenier. Depuis la fin du 17" siècle, les celliers ont disparu, mais la distribution ancienne des maisons s'est conservée , presque sans changements , jusqu'à nos jours.
Page 102 - Guens est homs de l'empereur , et ne tient rien » de lui , fuer que les gardes des chemins des...
Page vi - Si, an premier coup-d'oeil , l'histoire d'une commune, ou même d'un canton , ne parait intéressante que pour ceux qui l'habitent; cependant elle peut éclaircir divers points encore obscurs et mettre au jour différents événements écbappés aux recherches des annalistes.
Page 187 - Marguerite, margravine de Bade. Cette remise fut faite en considération des bons offices que les sires de Neufchâtel avaient rendus au Chapitre et pour le temps qu'ils seraient seigneurs d'IIéricourt (I).
Page 326 - ... inattendues, et l'épisode du « Miracle des Larmes » en 1670, conservèrent à l'église son immense renommée dans l'âme populaire. Le Roi-Soleil y accomplit plusieurs pèlerinages et descendit dans une maison qui porta le nom d' « Hôtel de la Belle Image ». Il obtint même du Pape Innocent XI une indulgence plénière pour tous les fidèles qui « confessés et communies, visiteraient l'église de Cléry en la fête de la Nativité et y priraient aux intentions formellement énoncées...
Page 332 - Les buffets commençaient à devenir communs , mais les coffres en bois de chêne ou de noyer étaient encore plus en usage pour serrer le linge , les habits , les denrées et toutes sortes d'objets. Les chambres avaient à peine un pied...

Informations bibliographiques