Journal litéraire, Volume 12

Couverture
Chez T. Johnson, 1723
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 302 - comparera le fer de fes ayeux, avec l'or >, de ceux à qui il doit immédiatement le „ jour ? Je ne doute pas que les nobles ne „ retranchent de leurs quartiers un indigne ,
Page 289 - prohibition du Divorce n'eft pas la „ feule caufe de la dépopulation des pays ,, Chrétiens ; le grand nombre d'Eunuques „ qu'ils ont parmi eux n'en eft pas une ,, moins confiderable. ,, Je parle des Prêtres & des Dervis de ,, l'un
Page 337 - the Genius, and to mend the heart, To make mankind in Confcious virtue bold, Live o'er each fcene, and be what they behold. For this the Tragic Mule
Page 296 - êtes , avec celui , où je -vous trouvai , lorfque f arrivai ici: je vous vois le plus riche peuple de la Terre ; mais pour achever votre fortune, fouffrez que je vous
Page 337 - fhape he draws. What Plato thought, and God-like Cato was, No common object to your fight difplays, But
Page 300 - fon peuple: il y en a un autre, à mon avis, „ mille fois plus dangereux; c'eft le
Page 282 - forts que nous ; ils peuvent nous nuire „ de mille manières différentes ; les trois ,, quarts du temps, ils peuvent le
Page 310 - les plus punijjables de tous les Hommes, également noircis des vices que la nature abhorre ,& de ceux qu'elle ne
Page 293 - mère ayant -voulu lui donner une bague de Laiton, au lieu d'une d'Or, il reconnut la tromperie
Page 337 - thro' every Age: Tyrants no more their favage Nature kept, And Foes to virtue wonder'd how they

Informations bibliographiques