Images de page
PDF
ePub

SE TROUVE AUSSI :

Chez Mme Ve CharLES BÉCHET, libraire, quai des Au

gustins, Nos 55 et 57;
NÈVE, libraire, galerie neuve du Palais-de-Justice, n° 9;
WARÉE fils aîné, Cour de la Sainte-Chapelle, n° 13 ;
Prosper FROMENT, rue Dauphine, n° 24;
DELAUNAY et LEVAVASSEUR, au Palais-Royal.

A AUXERRE,
Chez AUGÉ,

Libraircs.
MARJE,

IMPRIMERIE DE FÉLIX LOCQUIN, rue Notre-Dame-des-Victoires, no 16.

DE L'HUMANITÉ

DANS

LES LOIS CRIMINELLES,

ET

DE LA JURISPRUDENCE

SUR QUELQUES-UNES DES QUESTIONS QUE CES LOIS FONT NAÎTRE ;

Alexandre

PAR M." DE MOLÈNES,
CHEVALIER DE L'ORDRE ROYAL DE LA LÉGION-D'HONNEUR, PROCUREUR DU

ROI PRÈS LA COUR D'assises de L'YONNE ET LE TRIBUNAL D'AUXERRE.

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

Au moment où je fais paraître cet ouvrage, je reconnais que les lois criminelles sont l'objet de plusieurs livres nouveaux. -Si j'avais prévu cette concurrence, ou je n'aurais pas écrit, ou j'aurais suivi un autre plan. Mais mon travail est terminé, et je le mets au jour comme il est. - Il sera probablement facile à ceux qui me liront, si quelqu'un me. lit, d'apercevoir

que je ne suis le plagiaire de personne.-Mon tort serait bien plutôt de ne pas avoir lu que d'avoir copié.

Je n'ai pas, du reste, la prétention de dire, sur des matières dont tant de magistrats et de jurisconsultes s'occupent chaque jour, des choses qui soient neuves. Je ne veux que rassembler quelques - ur

unes des réflexions qui se présentent éparses à tous les bons esprits, dans l'application usuelle des lois. — Cette faible collection de pensées n'est donc point un traité; elle n'est qu'une suite d'observations pratiques. Ce qui peut seulement lui donner une sorte de valeur particulière, c'est qu'elle soit écrite par un procureur du roi.

l'on trouvât quelque poids à des opinions uniquement émises dans l'intérêt des accusés, par un magistrat spécialement chargé de la poursuite des crimes.

Lorsque je critique un article de loi, j'indique, en employant le mot proposition, la rédaction qui me paraît pouvoir remplacer du développer celle qui existe. --Qu'on ne 'm'accuse pas cependant d'avoirosé tracer un projet de loi. Je n'ai eu par-là

Il serait pos

sible que

« PrécédentContinuer »