Histoire genérale de la Chine: ou Annales de cet empire, Volume 11

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 373 - Mandarin ; n je fçais feulement que Votre » Majefté m'a fait jetter dans un noir cachot , pour y » être livré à la mort. » L'Empereur retomba dans une profonde rêverie : il parut furpris & troublé. Enfin , rejettant fur les fumées de...
Page 397 - Qu'il soit fait ainsi qu'il a été déterminé par le tribunal des rites. Les Européens sont des étrangers ; il ya bien des années qu'ils demeurent dans les provinces de l'empire. Maintenant il faut s'en tenir à ce que propose le tsong-tou du Fou-tien.
Page 404 - Chine , vous n'avez rien fait contre les cou» tumes de l'Empire ; que vous êtes des religieux » qui ne pensez qu'à vous perfectionner; que la loi « que vous enseignez n'est pas une fausse loi ; que » vos compagnons qui sont dans les provinces , « sont sur le point d'en être chassés...
Page 416 - Il faut secourir au plutôt tant de pauvres affligés. Vous , grands de l'Empire , choisissez des officiers fidèles , attentifs , capables de seconder mes intentions , et qui préfèrent le bien public à leurs propres intérêts. Qu'ils parcourent ces trois provinces pour y porter les...
Page 535 - Us en dressent tous les ans des catalogues exacts qu'ils envoient dans leurs royaumes, pour être mis dans le rôle des habitans du pays. A tous ces traits, qui ne reconnoît l'esprit de révolte, d'autant plus pernicieux qu'il est plus caché ? Or , de si étranges desseins étant enfin venus au jour, il ne convient pas d'user d'aucune indulgence à l'égard des auteurs. Et pour...
Page 372 - Je fuis vingt mille fois flus grand que toi. Ainfi tu payeras ma peine } à proportion du prix que j'ai cru devoir mettre à la tienne. L,e Mandarin paya vingt mille raëls» eu fe félicitant fans doute de la modeftie de fon SouLe Gentil, verain.
Page 457 - ... cette cour, ou n'y vienne pas? « Y avons-nous quelque intérêt ? Il est venu , dit-il , pour remercier « l'empereur et le féliciter sur son avènement au trône. Cela ne « peut qu'être agréable ; mais quand il se seroit dispensé de venir, « il n'auroit pas commis de faute. A quoi ont servi les envoyés qui « ont été au-devant de lui ? Ils ont rapporté qu'on étoit d'accord sur « toutes choses ; et cependant , à peine Metello est-il arrivé...
Page 538 - Instruit de l'ordre secret du mandarin, il lui fit déclarer, que si le père mouroit dans la prison , il en écriroit à un de ses parens,' puissant en cour. Le mandarin , outré de se voir découvert, ne trouva plus d'autre moyen de cacher aux tribunaux tout ce qu'il avoit fait, et ce qu'il venoit d'entreprendre, que de resserrer si fort les prisonniers , qu'ils ne pussent avoir au dehors, aucune communication. Il fit donc bâtir un nouveau mur devant la porte de la prison , et fit...
Page 352 - TSOUNG-TCHINCT se pendit pour ne pas tomber vivant entre ses mains ; alors le peuple et les grands de la Chine vinrent au-devant de nous. Après avoir entièrement exterminé les rebelles , nous entrâmes dans Peking, et nous succédâmes à j'empire à la place du prince défunt, à qui nous fîmes des funérailles avec des cérémonies fixées par le rit. « HAN-KAO-TSOU, fondateur de la dynastie des Han, n'était qu'un simple prévôt de village; et HOUNG-WOÜ, fondateur de celle des Ming, un...
Page 427 - La beauté du gouvernement, dit l'Empereur, dépend surtout de la régularité des femmes; elles doivent s'appliquer à remplir leurs devoirs, et à vivre dans la retenue qui convient à leur sexe. Lorsqu'une femme encore jeune a perdu son mari ; si elle demeure dans son état de veuve sans passer à un second mariage, et qu'elle vive au moins vingt ans dans la continence avant sa mort ; ou si une autre, pressée , forcée même , a résisté...

Informations bibliographiques