Images de page
PDF
ePub

ᎠᎬ

L'ACADÉMIE NATIONALE DE REIMS

CHEZ

CENT-TROISIÈME VOLUME

ANNÉE 1897-1898. TOME Ier

DEUX VOLUMES SEMESTRIELS CHAQUE ANNÉE

PAR ABONNEMENT: 12 FRANCS

[blocks in formation]

-

[graphic]

F. MICHAUD,

REIMS

-

LIBRAIRE

19, rue du Cadran - Saint-Pierre, 19

M DCCC XCIX

DE

L'ACADÉMIE

Fr 44.2

Harvard College Library

AUG 28 1912
Gift of
Prof. A. C. Coolidge

NOTA

La responsabilité des opinions et assertions émises dans les ouvrages publiés par l'Académie appartient

tout entière à leurs auteurs.

DE

L'ACADÉMIE NATIONALE DE REIMS

Séance publique du 7 juillet. 1898 (1)

DISCOURS D'OUVERTURE

prononcé par M E. CAULY, Président annuel

ÉMINENCE,

MESDAMES ET MESSIEURS,

Les traditions de notre Académie Nationale veulent que, chaque année, dans une séance plus solennelle que nos assises de quinzaine, il soit rendu compte de nos travaux. Elles imposent au Président annuel l'honneur de porter la parole devant un auditoire d'élite; honneur sans doute, mais souvent embarras pour l'orateur, et péril pour le public de subir une harangue qui peut bien n'être pas toujours, ni pour tous, un sujet de prédilection.

J'ai peur que ce soit aujourd'hui votre partage, et d'avance je réclame toute l'indulgence de cette assemblée dont la bienveillance doit être grande, puis

(1) L'Académie a tenu sa Séance publique annuelle dans la grande salle de l'Archevêché, le jeudi 7 juillet, à deux heures et demie, sous la présidence de M Cauly, son président annuel. Son Eminence le Cardinal Langénieux, président d'honneur, siégeait avec les Membres du bureau, et environ trente Membres titulaires et correspondants garnissaient l'estrade. Une assistance choisie se trouvait dans la salle, ainsi que des groupes d'élèves du Lycée et du Pensionnat des Frères. Sur les murailles étaient

qu'elle s'est réunie librement sur la foi d'un
foi d'un programme
austère, qui ne promet rien à l'imagination et laisse
tout au sérieux d'une séance purement académique.
Ainsi
que l'a dit un poète latin:

... Trahit sua quemque voluptas.

Chacun suit son attrait, qui n'est pas toujours l'attrait des autres, puisqu'en fait de goûts, l'on ne discute pas. Grâce pourtant à la variété des aptitudes et des talents, comme à la variété des sujets et des goûts, cette Salle des Rois, transformée chaque année par la gracieuse hospitalité que nous y donne notre éminent Président d'honneur en une merveilleuse Salle d'Académie, a souvent entendu d'éloquents discours ou d'intéressantes évocations des faits et des choses qui ont été la gloire de notre Cité.

Histoire, éloquence et poésie, sciences et beaux-arts, souvenirs du passé, pronostics même d'avenir, que de sujets ici traités, élucidés, jetés tour à tour aux esprits attentifs et curieux, constituant les éléments variés de la riche collection des Travaux de l'Académie qui vient d'atteindre son centième volume! Vraie mosaïque, où l'esprit se joue, où la pensée s'élève, où le cœur et l'âme profitent. Mais, que glaner après tant d'autres?

[ocr errors]

Aisément on revient c'est un dicton proverbial à ses premières amours, et vous pardonnerez au modeste historien du Collège des Bons-Enfants de vous

[ocr errors]

apposées les photographies des objets antiques recueillis dans les fouilles de M. Coyon; les dessins des pavés ciselés exécutés par M. Coutin, lauréat du concours, et les reproductions des célèbres têtes des Cranach du Musée, ainsi que des plus beaux manuscrits de la Bibliothèque de la Ville, œuvres de M. Victor Charlier. L'ordre du jour épuisé, la séance est levée à quatre heures et demie.

[ocr errors]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »