Revue de Paris

Couverture
Louis Désiré Véron
Bureau de la Revue de Paris., 1837
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 33 - Il ne sait ni garder ses portes, ni se garder lui-même de ses appétits. Quand il a battu l'ennemi comme blé en grange, quand il l'a suffisamment charpenté de sa hache, et qu'il a pris chaud à la besogne, le bon travailleur, il boit froid, et se couche pour mourir. Patience; sous la rude éducation des guerres, sous la verge de l'Anglais, la brute va se faire homme. Serrée de plus près tout à l'heure, et comme tenaillée, elle échappera, cessant d'être elle-même et se transfigurant. Jacques...
Page 276 - Hâtons-nous d'écouter les délicieuses histoires du peuple, avant qu'il les ait oubliées, avant qu'il en ait rougi, et que sa chaste poésie, honteuse d'être nue, ne soit couverte d'un voile comme Eve exilée du paradis.
Page 252 - OT est une peinture un peu moins animée, mais non moins attrayante, des sites de la Fionie, des mœurs danoises. Ces deux romans représentent très-bien le contraste des deux natures du Midi et du Nord. Le premier a toutes les teintes chaudes d'un paysage napolitain ; le second a plus de repos et des nuances plus tendres.
Page 111 - ... ou à demi-solde. Bientôt , j'espère , ils seront en notre pouvoir ; une prompte justice en sera faite. » A l'instant , on me donne avis qu'il se forme des projets dans la campagne , de venir enlever les prisonniers et de mettre le feu à la ville ; je prends toutes mes mesures pour que ces complots...
Page 140 - ... jours distingué le patriotisme des artistes ; que l'on doit « néanmoins encourager l'Opéra parce qu'il nourrit un grand « nombre de familles et fait fleurir les arts agréables. Il re« quiert ensuite insertion aux affiches de l'Adresse des artistes « de l'Opéra, mention civique de leur conduite et promesse de « la part du conseil de les encourager tant qu'ils seront pa« triotes, et de les défendre contre les persécutions de leurs
Page 251 - ... Maintenant, me voilà bourgeois de Copenhague. Je n'ai ni place, ni pension. J'écris dans une langue peu répandue et pour un public peu nombreux; mais tôt ou tard les romans que j'écris s'écoulent, et Reitzel, le libraire , me paie exactement.
Page 33 - Froissart, nous chercherons ce pauvre peuple. Nous Tirons prendre dans cette grande mêlée, sous l'éperon des gentilshommes, sous le ventre des chevaux. Souillé, défiguré, nous l'amènerons tel quel au jour de la justice et de...
Page 213 - J'ai dit qu'on trouvait tout dans sa physionomie, il y manque pourtant une chose, et une chose nécessaire: l'amour. Je ne crois pas qu'il ait la faculté de vivre dans un autre; il a tout en lui, hors ce qui fait qu'on renonce à tout. La richesse de sa nature le trompe, elle le confirme dans la personnalité; il est seul en ce monde, et peut-être déjà se prépare-t-il à rester seul dans l'autre: poussé à ce point, l'égoïsme est un exil. C'est un phénomène bien extraordinaire qu'un homme...
Page 33 - Que l'histoire vous les montre beaux ou laids, sous le capuce de Marcel, sous la jaquette des Jacques, vous ne devez pas les méconnaître. Pour nous, parmi tous les combats des nobles, à travers les beaux coups de lance où...
Page 140 - Considérant que ces messieurs corrompent l'esprit par les pièces qu'ils représentent ; Considérant qu'ils influent d'une manière funeste sur la Révolution ; Arrête que le Siège de Thionville sera représenté gratis et uniquement pour l'amusement des sans-culottes, qui, jusqu'à ce moment, ont été les vrais défenseurs de la liberté et les soutiens de la démocratie (1).

Informations bibliographiques