Papillons d'Europe: peints d'après nature, Volume 1

Couverture
P. M. Delaguette [et] Basan & Poignant, 1779 - 216 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page xvii - On peut observer que celles qui donnent les papillons de jour , ne changent communément que trois fois de peau , au lieu que celles d'où sortent les papillons de nuit ou phalènes, en changent ordinairement quatre fois. Ce sont ces mues qu'on nomme maladies dans le ver-à-soie , et qui en sont effectivement, puisque quelquefois elles lui font perdre la vie.
Page 128 - Le melibée d'Eugramelle ,papilio sabœus , a les ailes d'un brun foncé , avec une ligne fauve près du bord postérieur; les supérieures ont en dessus deux petits yeux noirs, entourés d'un cercle fauve ; les inférieures en ont quatre avec une prunelle blanche ; le dessous des ailes est d'un brun mêlé de fauve ; les supérieures ont les yeux de dessus, mais celui qui est le plus voisin de l'angle du sommet a une prunelle blanche ; les inférieures ont six yeux bruns à pruuelle blanche et à...
Page 159 - Ceux desséchés n'ont pas les mêmes succès , même quand ils seroient ramollis. Ou peut objecter que ces impressions ne font voir que la partie intérieure des plumes du papillon , c'est-à-dire , celle qui étoit du côté de la membrane que l'on a enlevée; mais nous répondons que ces plumes ont la même couleur et la même vivacité de deux côtés , ce dont on peut se convaincre par la contre -impression. Voici comment elle se...
Page 159 - H est aisé de comprendre que le succès de l'opération dépend de l'adresse de celui qui opère. Du vernis bien blanc pourroit être substitué à l'eau gommée ; mais il a l'inconvénient de donner trop de brillant au papier, de le jaunir à la longue, et d'altérer les couleurs du papillon. On pourroit avoir le dessus et le dessous du papillon par une seule opération, en humectant de gomme les deux côtés opposés; mais il en résulte toujours deux impressions imparfaites, la frange qui borde...
Page vi - Il y en a qui travaillent en cire ,& dont l'attelier eft garni de rariflbires, de cuillers & de truelles. La plupart ont une trompe , qui plus merveilleufe par fes divers ufages que celle de l'éléphant , fert aux uns d'alambic pour diftiler un firop que l'homme n'a jamais pu imiter; à d'autres de langue pour goûter; h quelques-uns de vrille pour percer ; & prefque à tous de chalumeau pour fucer.
Page 159 - INSECTES. 5i5 l'autre membrane avec la pointe du canif; mais il ya encore une manière sûre de les enlever toutes deux facilement : c'est d'imprimer en même tems le papillon des deux côtés. Chaque impression retient une des membranes, et l'on ôte celle du côté que l'on veut conserver. L'impression des papillons paroîtra peutêtre une invention plus curieuse qu'utile...
Page iv - i • de plufieurs anneaux qui s eloignent & fe rapprochent les uns des autres dans une membrane * commune qui les aflemble ; ou bien de plufieurs lames coupées qui jouent en gliflant les unes fur les autres ; ou bien enfin de deux ou trois parties principales, qui ne tiennent l'une à l'autre que par un filét qu'on appelle un étranglement.
Page v - Prefque tous trouvent leur falut dans l'agilité de leur fuite , & fe dérobent au danger; ceux-ci par le fecours de leurs ailes ; ceux-là à l'aide d'un fil fur lequel ils fe foutiennent en fe jettant brufi.
Page 158 - Nous en avons lire .quelques secours pour perfectionner la méthode '{iic nous donnons ici. pinceau, de l'eau gommée, dans un espace proportionné à la grandeur du papillon que vous, y voulez fixer ; prenez ce papillon par le corselet avec des bruxelles; détachez -en les ailes avec des ciseaux à leur insertion, sans offenser le duvet qui les couvre ; posezles sur la partie du papier humectée , en commençant par les ailes supérieures ; si c'est le dessous , ayez soin de les placer dans la position...
Page 159 - ... pourroit avoir le dessus et le dessous du papillon par une seule opération, en humectant de gomme les deux côtés opposés; mais il en résulte toujours deux impressions imparfaites, la frange qui borde les ailes de presque tous les papillons s'attachant en partie au dessus , en partie au dessous. Si, au lieu d'un papillon les ailes étendues, on vouloit l'avoir dans l'attitude qu'il prend lorsqu'il se repose , on arrangeroit les ailes sur le papier de la manière dont l'insecte les place alors...

Informations bibliographiques