Dictionnaire languedocien-françois, ou, Choix des mots languedociens les plus difficiles a rendre en françois: contenant un recueil des principales fautes que commettent dans la diction, & dans la prononciation françoise, les habitans des provinces méridionales du royaume, connus à Paris sous le nom de Gascons : avec un petit traité de prononciation & de prosodie languedocienne : ouvrage enrichi dans quelques-uns de ses articles de notes historiques et grammaticales, et d'obvservations de physique et d'histoire naturelle

Couverture
Chez Michel Gaude, libraire, 1756 - 492 pages
1 Commentaire
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 381 - ... les dents de la roue dentée; ce qui fait tourner la- grande roue de champ , dont l'axe horizontal êft commun avec la roue dentée.
Page vi - ... le pur Languedocien. Les difficultés que nous éprouvons à cet égard viennent en partie de ce que nous penfons en languedocien avant de nous exprimer en françois : cette langue-ci devient par là une traduction de la nôtre : ileft.
Page 218 - Sauvages, si au lieu de tra« verser dans ce sens le royaume, on va du levant au « couchant, en côtoyant pour ainsi dire les limites des « deux langues, on trouvera que les nuances du gascon « vont par des bandes parallèles à ces limites : en sorte « que le bas peuple ou les habitants d'une même bande « qui traversent en ce sens le royaume parlent à peu « près le même langage ou sont du même dialecte « et s'entendent mieux entre eux qu'avec ceux de
Page xiii - ... est imbibé, l'étoffe a pris son pli ('). En vain de son train ordinaire On le veut désaccoutumer : Quelque chose qu'on puisse faire, On ne saurait le réformer. Coups de fourche ni d'étrivières Ne lui font changer de manières ; Et fussiez-vous embâtonnés, Jamais vous n'en serez les maîtres. Qu'on lui ferme la porte au nez, 11 reviendra par les fenêtres (2).
Page vi - ... qu'ils emploient plus volontiers, lorsque, libres des égards qu'on doit à un supérieur ou de la gêne que cause un étranger, ils ont à traiter avec un ami, ou à s'entretenir familièrement dans leur domestique ; le françois qu'ils ne trouvent guère de mise que dans le sérieux, devient pour la plupart une langue étrangère et, pour ainsi dire, de (6) Arch.
Page 93 - François ces deux termes, parce qu'ils ont un nom commun en Languedocien.] Les charbonniers font le charbon dans les forêts , & on nous le vend à poids.
Page x - Lecteur attentif fur les fautes qu'il commet en les lui remettant fous les yeux ; c'eft pour cela que lorfque nous en relevons quelqu'une , pour rendre le corrigé plus fenfible , nous...
Page 140 - La foie eft l'efpace de corne qu'on voit dans le creux du pied, entre les quartiers & la fourchette. C'eft une corne plus dure que celle de la fourchette, & plus tendre que celle du fabot. Le petit-pied eft un os fpongieux , renfermé dans le milieu du fabot , entouré d'une chair , qui lui fert de nourriture.
Page 84 - ... il faut les cueillir dès le matin pour les avoir dans leur, fraîcheur ; c'eft une Plante éphémère ,• fes progrès ont été trop rapides pour être de durée.
Page xxx - Livres où ils en devroient parler, tiennent au-deffous d'eux d'en écrire ; & parce qu'il y a de la honte à les ignorer, bien des gens les ignorent toute leur vie, de peur de faire connoître, en s'en inftruifant, qu'ils ne les fcavent pas, & faute de Livres qui en parV!

Informations bibliographiques