L'observateur anglois, ou Correspondance secrete entre milord All'Eye et milord AllE'ar [sic], Volume 8

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 299 - C'est le 10 février, est-il dit dans l'Espion anglois, qu'après plus de vingt-sept ans d'absence cet homme célèbre rentra dans Paris. Il descendit à l'hôtel du marquis de Villette, au coin de la rue de Beaune, et dès le matin ce fut chez lui un concours de monde prodigieux. Il...
Page 321 - PontRoyal, et même de son hôtel. Telle a été l'apothéose de M. de Voltaire, dont mademoiselle Clairon avait donné chez elle un échantillon il ya quelques années, mais devenue un délire plus violent et plus général. M. de Voltaire, rentré chez lui, a pleuré de nouveau, et...
Page 33 - C'est un grand personnage, Dont on verra le nom Se citer d'âge en âge ; Mais pourtant, s'il est fille, Qui de nous osera Lui prêter la béquille Du père Barnabas ? Quoiqu'il ait le renom D'être une chevalière, II paya la façon, Aux yeux de l'Angleterre, D'une petite fille : Ce qu'on ne ferait pas Sans avoir la béquille Du père Barnabas.
Page 307 - J'aurais fort désiré de dire de bouche à M. le marquis de Villette que M. de Voltaire vit, depuis qu'il est à Paris, sur le capital de ses forces, et que tous ses vrais amis doivent souhaiter qu'il n'y vive que de sa rente.
Page 317 - Comédie française. La cour, quelque vaste qu'elle soit , était remplie de monde qui l'attendait. Dès que sa voiture, unique en son genre, a paru, on s'est écrié : Le voilà ! Les savoyards, les marchandes de pommes , toute la canaille du quartier, s'étaient rendus là; et les acclamations, five foliaire!
Page 302 - ... les plus distingués qui ont eu le bonheur de voir le philosophe sont : le docteur Francklin, madame Necker, M. l'ambassadeur d'Angleterre, et M. Balbastre. On a admiré comment il a varié sa conversation pour des acteurs aussi divers, et surtout avec quelle grâce , quelle vivacité, quel esprit , il a cherché à plaire à la femme du directeur général des finances.
Page 318 - Chartres, n'osant avancer de trop près, quoique de loin na pas montré moins de curiosité que les autres. « Le saint, ou plutôt le dieu du jour, devait occuper la loge des gentilshommes de la chambre, en face de celle du comte d'Artois; madame Denis, madame de Villette étaient déjà placées, et le parterre était dans des convulsions de joie , attendant le moment où le poète paraîtrait.
Page 322 - II dit impudemment; la France te la donne. Ta vanité le croit ; mais non , les vrais François...
Page 10 - C'eft à cette occafion .que notre jeune Négociateur , qui avoit touloure .montré le plus grand defir d'entrer dans . l'Etat militaire , & qui s'étoit rendu habile dans tous les genres d'eiercice que cet Etat exige , obtint nue Lieutenance de Dragons.
Page 20 - Si fon ftyle manque quelquefois de noblefTe & de correction , il eft du moins conftamment fimple & plein de clarté, femé de traits vifs , énergiques , attachant par un ton de franchife & de liberté qui ajoute à l'intérêt des matieres. Ce Recueil avoir été précédé par un Memoire très - inftructif fur la vie & les Ouvrages de M. Lenglet Dufrefnoy • par un Eloge funebre s écrit en Latin , de Ma...

Informations bibliographiques