Le sourd-muet et l'aveugle, Volumes 1 à 2

Couverture
Vandecasteele-Werbrouck, 1837
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 48 - L'aveugle ne pourra jamais avoir la moindre idée de cette harmonie qu'aucune langue, pas même celle du geste, ne peut peindre, de cette harmonie aussi supérieure à celle de la musique que l'œuvre de l'homme est inférieure à l'œuvre de Dieu. « S'agit-il d'envisager la question sous les rapports sociaux, et de déterminer lequel , du sourd-muet ou de l'aveugle, peut le plus utilement servir son pays? Si le sourd-muet ne peut pas , comme M. Rodenbach, siéger dans les chambres de son pays,...
Page 47 - Son attitude est celle de l'indépendance; ses yeux, c'est le sentiment dans toute sa délicatesse, dans toute son énergie, avec plus de vivacité même que chez l'homme qui parle; c'est enfin l'âme à découvert, à nu : car nous ne savons pas, nous, l'art de farder et de dissimuler; nous avons beau nous instruire, la nature première garde plus chez nous son empreinte que chez les parlants. Quel œil sera jamais assez pénétrant pour découvrir chez nous, au premier aspect, l'infirmité qui...
Page 48 - S'agit-il d'envisager la question sous les rapports sociaux, et de déterminer lequel , du sourd-muet ou de l'aveugle, peut le plus utilement servir son pays? Si le sourd-muet ne peut pas , comme M. Rodenbach, siéger dans les chambres de son pays, il peut du moins l'éclairer de ses conseils et lui transmettre des réflexions écrites dont l'absence de la vue n'enchaîne pas l'essor rapide. « Lorsque l'ennemi est aux portes , le sourd-muet peut tirer son coup de fusil comme s'il parlait. Demandez-en...
Page 49 - ... plus utilement servir son pays? Si le sourd-muet ne peut pas , comme M. Rodenbach, siéger dans les chambres de son pays, il peut du moins l'éclairer de ses conseils et lui transmettre des réflexions écrites dont l'absence de la vue n'enchaîne pas l'essor rapide. « Lorsque l'ennemi est aux portes , le sourd-muet peut tirer son coup de fusil comme s'il parlait. Demandez-en autant à l'aveugle. N'est-il pas à craindre qu'il tire sur les siens ? «Le sourd-muet peut sauver la vie à son semblable...
Page 48 - Quel œil sera jamais assez pénétrant pour découvrir chez nous au premier aspect l'infirmité qui nous afflige? » A l'aveugle, il faudra toujours pour conducteur un enfant ou un chien, et pour appui un bâton. Le sourd-muet n'a besoin ni d'un guide ni d'un soutien. Il peut se suffire à luimême, et poursuivre sa route sans un indispensable ami, avec lequel Dieu sait s'il sympathisera ! Si l'aveugle domine le voyant, que deviendra celui-ci? un esclave. Si c'est le contraire, plaignons le pauvre...
Page 249 - TRAVAILLEZ, prenez de la peine ; C'est le fonds qui manque le moins. Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine, Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins. Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage Que nous ont laissé nos parents : Un trésor est caché dedans.
Page 19 - , o, u, etc.; et les premiers mots qu'il forma furent papa, tabac, etc. ; mais , quand il voulait reproduire des mots plus compliqués, il faisait une multitude d'efforts, de contorsions de lèvres, de la langue, et de tous les...
Page 48 - Si l'aveugle domine le voyant, que deviendra celui-ci ? un esclave. Si c'est le contraire, plaignons le pauvre aveugle, il peut, au premier moment de contrariété, être abandonné seul sur le bord de tous les précipices. Le sourd-muet circule tout seul dans nos rues, sur nos places, dans nos promenades , il voyage tout seul par terre , par mer. Son œil est bon, car on comprend que, dès qu'un sens manque, les autres acquièrent aussitôt plus d'énergie, plus d'activité. Cet œil est sans cesse...
Page 44 - Itard , car les aveugles sont naturellement gais et peuvent éviter l'isolement, les plus pauvres mêmes trouvent toujours à qui parler, ils se recherchent les uns les autres et en se communiquant leurs peines ils les diminuent et les rendent plus légères ; mais les sourds-muets sont toujours dans l'isolement, même au milieu de la société ils se trouvent dans l'abandon et seuls avec eux-mêmes ; il est peu de personnes qui connaissent leurs signes et puissent converser avec eux ; l'écriture...
Page 87 - ... le toucher ; ils en calculent l'étendue ; ils savent s'il ya des meubles, si on en a ôté, si on en a ajouté d'essentiels. Souvent j'en ai vu n'avoir besoin pour reconnaître que quelqu'un était dans un...

Informations bibliographiques