Bibliotheque de campagne,ou Amusemens de L'esprit et du coeur, Volume 3

Couverture
Chez Marc Michel Rey, 1779

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 410 - Quitte sa tige, tombe, vole Sur la surface d'un ruisseau; Là , par une invincible pente, Forcé d'errer et de changer, II flotte au gré de l'onde errante Et d'un mouvement étranger; Souvent il...
Page 403 - Sauvent du souffle de la mort Tantôt de l'azur d'un nuage Plus brillant que les plus beaux jours Je vois sortir l'ombre volage D'Anacréon , ce tendre sage , Le Nestor du galant rivage, Le patriarche des Amours. Épris de son doux badinage , Horace accourt à ses accens, Horace , l'ami du bon sens , Philosophe sans verbiage . Et poète sans fade encens. Autour de ces ombres...
Page 413 - L'Enjoûment jugera les causes. On exclura de ce climat Tout ce qui porte l'air d'étude : La Raison, quittant son ton rude, Prendra le ton du sentiment ; La Vertu n'y sera point prude ; L'Esprit n'y sera point pédant ; Le Savoir n'y sera mettable...
Page 111 - Dieu que ma pénitence soit salutaire, et vous, mon père, je vous demande cette dernière grâce, promettez-moi que le même tombeau unira nos cendres. Je vous promettrai à mon tour de ne rien faire pour hâter ce moment qui peut seul mettre fin à mes maux. Le père abbé par compassion, et peut-être encore plus pour ôter de la vue de ses religieux un objet de scandale, m'accorda ma demande et consentit à ce que je voulus. Je partis dès l'instant pour ce lieu; j'y suis depuis plusieurs années,...
Page 86 - Saint-Laurent, qui venoit de temps en temps me voir, entra et me trouva dans une agitation qui lui fit peur. Qu'avezvous? me dit-il ; que vous est-il arrivé?
Page 109 - ... m'obligea à le chercher. Après avoir parcouru plusieurs routes du bois, je le vis dans un endroit écarté, occupé à regarder quelque chose qu'il avait tiré de son sein.
Page 88 - Il l'auroit tuée infailliblement si je ne me fusse jeté au-devant d'elle : je tirai en même temps mon épée. Je commencerai donc par toi ma vengeance, dit Benavidés en me donnant un coup qui me blessa à l'épaule.
Page 91 - Si vous voulez me sauver la vie , lui dis-je , il faut m'apprendre dans quel état est madame de Benavidés; sachez ce qui se passe; ne perdez pas un moment pour m'en éclaircir, et songez que ce que je souffre est mille fois pire que la mort. Saint-Laurent me promit de faire ce que je souhaitais; il sortit dans l'instant pour prendre les mesures nécessaires.
Page 400 - Loin de ces plates coteries Où l'on voit souvent réunies L'ignorance en petit manteau, La bigoterie en lunettes, La minauderie en cornettes, Et la réforme en grand chapeau : Loin de ce médisant infâme Qui de l'imposture et du blâme Est l'impur et bruyant écho; Loin de ces sots atrabilaires Qui...
Page 64 - ... pas cru capable; aussi c'est la seule grâce que vous devez attendre de moi; il faut renoncer à votre folie, ou à la qualité de mon fils; prenez votre parti sur cela, et commencez à me rendre les papiers dont vous êtes chargé; vous êtes indigne de ma confiance. Si mon père s'était laissé fléchir, la demande qu'il me faisait m'aurait embarrassé ; mais sa dureté me donna du courage.

Informations bibliographiques