Les mots de mai 68

Couverture
Presses Univ. du Mirail, 2007 - 127 pages
" Mai 68 " a été, d'abord et avant tout, une révolution verbale. C'est pourquoi l'expression " les mots de " ne signifie pas ici " les mots sur ". Le langage " de " Mai, ce n'est pas la surabondante littérature qui a raconté, commenté, jugé actes et acteurs mais les mots proférés dans l'immédiat sur tes tracts, les murs, les banderoles : La parole est à nous ! Parlez à vos voisins ! Je n'ai rien à dire, mais j'ai envie de le dire... Mots d'en face aussi, même si, de ce côté, on dit, peut-être, mais on parle peu, on décrète. Il est ainsi possible de redessiner l'évènement dans le vocabulaire qui l'a parcouru, voire fabriqué, de refaire entendre sa voix ; car elle prête serment : Assez d'actes, des mots !
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
4
Section 2
10
Section 3
15
Section 4
20
Section 5
36
Section 6
43
Section 7
50
Section 8
57
Section 10
69
Section 11
72
Section 12
77
Section 13
82
Section 14
95
Section 15
109
Section 16
112
Section 17
115

Section 9
66

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques