Le grand vocabulaire françois: contenant 10. L'explication de chaque mot considéré dans ses diverses acceptions grammaticales ... 20. Les loix de l'orthographe ... & généralement tout ce qui a rapport à léloquence & à la poésie. 30. La géographie ancienne & moderne ... 40. Des détails raisonnés & philosophiques sur l'économie ...

Couverture
C. Panckoucke, 1772
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 417 - confifte dans un arrangement heureux des organes du cerveau , dans la bonne conformation de chacun de ces organes , comme dans la qualité du fang , laquelle le difpofe à fermenter durant le travail, de manière qu'il fourniffe en abondance des efprits aux
Page 146 - fon frère, fe révoltèrent en faveur de celui-ci, & pour éteindre la guerre civile, il fut réglé que les deux frères régneroient enfemble. L'inclination du Czar Pierre pour les exercices militaires, fe développa de bonne heure. Pour rétablir la difcipline dans les troupes de
Page 451 - on ajoute un point après la première , une double croche fur la féconde, un point après la troifième, puis une double croche , & ainfi de fuite. De cette manière elles gardent de deux en deux la même valeur qu'elles avoient auparavant j mais cette valeur fe diftribue inégalement entre les deux croches ; de forte que la
Page 449 - mots. Jadis de nos auteurs les pointes ignorées Furent de l'Italie en nos vers attirées. La raifon outragée ouvrant enfin les yeux, La bannit pour jamais des
Page 450 - & fondezvous en eau : La moitié de ma vie a mis l'autre au tombeau, Et m'oblige à venger , après ce coup
Page 444 - que chaque brève ne vaut plus que deux rondes au lieu de trois. C'eft le point d'altération. Ce même point devant une ronde fuivie de deux autres rondes entre deux brèves ou carrées , double la valeur de la dernière de ces rondes. Comme ces anciennes
Page 219 - jamais été que des monftres, fi la nature ne leur eût donné la pitié à l'appui de la raifon; c'eft de cette feule qualité que découlent toutes les vertus
Page 417 - comme la poefie du ftyle regarde les mots du côté de leur lignification , qui les rend plus ou moins propres à réveiller en nous certaines idées , la mécanique de la poefie les regarde uniquement comme des fons plus ou moins harmonieux, & qui étant combinés diverfement, compofent des phrafes dures ou mélodieufes dans la prononciation. Le but que fe
Page 444 - Aujourd'hui le point pris comme . valeur de note , vaut toujours la moitié de celle qui le précède. Ainfi après la ronde le point vaut une blanche , après la blanche , une noire , après la noire, une croche, &c.
Page 413 - doit être nourrie des images les plus propres à exciter notre bile. L'Ode monte dans les Cieux , pour y emprunter fes images & fes comparaifons du tonnerre , des aftres & des dieux mêmes. Mais ce font des chofes dont l'expérience a déjà inftruit tous ceux qui aiment la

Informations bibliographiques