Cours de langue française: en six parties: idéologie, lexigraphie, prononciation, syntaxe, construction, ponctuation, Volume 1

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 66 - Là pour nous enchanter tout est mis en usage ; Tout prend un corps, une âme, un esprit, un visage. Chaque vertu devient une divinité : Minerve est la prudence, et Vénus la beauté ; Ce n'est plus la vapeur qui produit le tonnerre, C'est Jupiter armé pour effrayer la terre ; Un orage terrible aux yeux des matelots, C'est Neptune en courroux qui gourmande les flots.
Page 476 - Que vous dit cette loi? JOAS. Que Dieu veut être aimé; Qu'il venge tôt ou tard son saint nom blasphémé; Qu'il est le défenseur de l'orphelin timide; Qu'il résiste au superbe et punit l'homicide.
Page xxi - JOAS Dieu laissa-t-il jamais ses enfants au besoin ? Aux petits des oiseaux il donne leur pâture, Et sa bonté s'étend sur toute la nature.
Page 66 - Tout prend un corps, une âme, un esprit, un visage. Chaque vertu devient une divinité : Minerve est la prudence, et Vénus la beauté. Ce n'est plus la vapeur qui produit le tonnerre, C'est Jupiter armé pour effrayer la terre ; Un orage terrible aux yeux des matelots, C'est Neptune en courroux qui gourmande les flots ; Echo n'est plus un son qui dans l'air retentisse, C'est une nymphe en pleurs qui se plaint de Narcisse.
Page 387 - Letellier accourt, s'escrimeà droite et à gauche, s'attaque aux habitants brutaux de Buffon, arrête ses mouvements machinaux, rit des compliments triviaux de JeanJacques, foule aux pieds les liens conjugaux de Regnard, étouffe les sons nasals de M. Chapsal, et, sans respect pour l'autorité qui tient notre langue en tutelle, proscrit ses offices vénaux. Quel parti prendre dans une aussi grande affaire?
Page x - D'ailleurs le Roi doit être plus sobre, plus ennemi de la mollesse, plus exempt de faste et de hauteur, qu'aucun autre. Il ne doit point avoir plus de richesses et de plaisirs, mais plus de sagesse, de vertu et de gloire, que le reste des hommes.
Page xiii - Sous ce nom de liberté, les Romains se figuraient, avec les Grecs, un état où personne ne fût sujet que de la loi, et où la loi fût plus puissante que les hommes.
Page 15 - Et l'R, en portant le bout de la langue jusqu'au haut du palais ; de sorte qu'étant frôlée par l'air qui sort avec force, elle lui cède, et revient toujours au même endroit, faisant une manière de tremblement : R, RA.
Page vii - Ils s'assurèrent que pour lier ensemble des idées, que pour »en former des jugements distincts, il faut les lier elles-mêmes »à des signes; qu'en un mot, on ne pense que parce qu'on » parle et que parce qu'on fixe, et qu'on retient devant son es»prit, par la parole, des idées qui s'évanouiraient de toutes «parts; et que l'art de penser avec justesse est inséparable de » l'art de parler avec exactitude. Depuis cette découverte, l'une » des plus belles de l'esprit humain, les langues...
Page 387 - L'Académie : des offices vénaux ; des moyens légaux, tandis qu'elle rejeté tous les mots précédents. M. Chapsal (*), qui cite et adopte les exemples ci-dessus, se glisse dans la mêlée, et augmentant le désordre, il veut qu'on dise: les sons nasals , les soins fîlials, les chevaux fatals. Letellier accourt, s'escrime à droite et à gauche; s'attaque • aux habitants brutaux de Buffon; arrête se...

Informations bibliographiques