Images de page
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

gréner avec aisance dans celles-ci ; ce qui n'arrive gueret à deux corps faits de différente matiere. Les articles 331 & 332 ne demandent aucun commentaire , j'en suis charmé, car il y a long-tems que je m'ap"perçois que j'ai passé les bornes d'une lettre. J'ai l'hon•neur d'être, &c..

[merged small][ocr errors][ocr errors]

A Mesure que nous avançons, les matieres deviennent

toujours plus intéressantes.Je viens de lire, Monsieur, 1e chapitre des Moments & des Centres de gravité; & le compte que je vais vous en rendre, vous prouvera que je l'ai lu à tête reposée. Les 15 premiers articles de ce chapitre ne contiennent gueres que des notions préliminaires. Ils sont très bien, & ils se comprennent à la premiere lecture.

A ces 15 premiers articles succede l'article 349 dont

vous m'avez averti dans votre derniere lettre que je serois

très mécontent. Je l'ai été en effet, & je conviens qu'il

[ocr errors]
[ocr errors]

(

[ocr errors]

du point d'appui Q de 44 lignes, pour qu'il tienne en

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

35o. En effet l'article 24o donne l'équation #

P +

= A D. Cette équation se décompose en la proportion suivante ; P +p, est à la longueur du levier A B aux extrêmités duquel on les applique ; comme le poids p, est à la distance du poids P au point d'appui D de la figure 27 de la planche 2. Or cette proportion justifie celle de l'article 35o, seule capable d'embarrasser le lecteur. Donc l'article 24o conduit à l'intelligence de l'article 35o.

Les articles 351 , 352 & 353 ne demandent aucun COIIlIIleIlta 1T8.

L'article 354 apprend à trouver le centre de gravité de tout polygone régulier dont le nombre des côtés est impair. La méthode qu'il contient, ne peut pas s'appliquer aux polygones réguliers dont le nombre des côtés est pair , par exemple, au quarré, parce qu'il n'est point d'angle du quarré qui soit opposé au point du milieu d'un de ses côtés quelconques ; il en est de même de l'exagone, de l'octogone , &c. -

Qu'on ne conclue pas delà cependant que dans les polygones réguliers dont le nombre des côtés est pair, le

« PrécédentContinuer »