Mémoires secrets sur la Russie, et partienlièrement sur la fin du règne de Catherine II. et celui de Paul I. formant un Tableau des Mœurs de St. Pétersbourg, à la fin du XVIII.: Siècle, et contenant nombre d'anecdotes recueillis pendant un séjour de dix années, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 244 - Quand sur une personne on prétend se régler, C'est par les beaux côtés qu'il lui faut ressembler...
Page 271 - ... par les alentours méprisables qu'on lui a donnés. Il a de Catherine une grandeur de sentiment et une égalité d'humeur inaltérable, un esprit juste et pénétrant et une discrétion rare, mais une retenue, une circonspection qui n'est pas de son âge, et qui serait de la dissimulation, si on ne devait pas l'attribuer à la position gênée où il s'est trouvé entre son père et sa grand' mère, plutôt qu'à son cœur naturellement franc et ingénu.
Page 326 - L'humeur de Paul prenoit sa source dans ses soupçons politiques , et non dans son amour. Un jour, voyant sa femme parler bas près d'une cheminée au prince Kourakin , il entra en fureur. Vous voulez , madame...
Page 210 - Jamais poète pindarique ne fut plus impérieusement tourmenté de son Apollon, que cet homme n'est obsédé de son démon martial. Ses fureurs et ses coups de bâton ont déjà coûté la vie à plus d'un malheureux soldat , sous les yeux mêmes de Paul. Ce bourreau a même ramené dans le service russe une barbarie qu'on n'y connaissait plus : il outrage et frappe les officiers à l'exercice. Cependant...
Page 317 - Souvent il parcourait son camp , nu en chemise , montant à poil un cheval de Cosaque ; et le matin , au lieu de faire battre la diane ou le rappel , il sortait de sa tente , et...
Page 312 - Après s'être distingué comme partisan, il parvint, de grade en grade , à celui de général en chef. Il est d'une férocité naturelle , qui lui tient lieu de bravoure : il verse le sang par instinct , comme le tigre. A l'armée il vit comme un simple cosaque : il arrive à la cour comme un ancien Scythe , ne voulant accepter d'autre logement que la charrette qui l'a amené. Raconter son genre de vie...
Page 343 - C'est bon / Depuis son avènement, l'un de ses chevaux broncha encore sous lui , dans une rue de Pétersbourg: il descendit aussitôt, fit tenir une espèce de conseil par ses écuyers , et le cheval fut condamné à recevoir cinquante coups de gaule. Paul les lui fit donner en présence de tout le peuple, et les compta lui-même , en disant : C'est pour avoir manqué à l'empereur.
Page 129 - affaire en un jour avec l'impératrice de Russie ; « elle a posé la première pierre d'une ville, et moi
Page 270 - Paul, mais que la jeu* jiesse et le bon naturel de son fils aîné rendoient vain , si toutefois l'on ne fût pas parvenu à corrompre ce jeune prince , qui, par la pureté de son moral et la beauté de son physique, inspire une espèce d'admiration. On...
Page 271 - Fénelon laisse à son élève; mais ce sont peut-être moins des défauts que l'absence de quelques qualités qui ne se sont point encore développées en lui , ou qui ont été repoussées dans son cœur par les alentours méprisables qu'on lui a donnés. Il a de Catherine une grandeur de sentiment et une égalité d'humeur inaltérable, un esprit juste et pénétrant et une discrétion rare, mais une retenue...

Informations bibliographiques