L'Opus in Septem: Complot terroriste au Temple de Hatshepsout

Couverture
Libres d'écrire, 2 août 2017

Égypte, 17 novembre 1997. Un groupe terroriste de la Gama'a Al Islamiyya déclenche un attentat meurtrier au temple d’Hatshepsout. Lors du carnage, deux professeurs historiens font partie des tués.

Un service d’investigation criminelle recueille le témoignage troublant d’une rescapée. Il découvre ainsi l’existence d’une phalange religieuse intégriste italienne qui, pendant deux millénaires, a caché à Rome un Manuscrit d’Isis dérobé à Philae, dénommé par l’Eglise « l’Opus in Septem ». Les historiens travaillaient sur les influences, en Europe et en Egypte, de l’ancien culte égyptien – le culte d’Isis – sur le christianisme primitif.

Outre l’attentat terroriste, un complot a manifestement été planifié. Quelles influences et origines secrètes le Manuscrit devait-il révéler ? Quelles furent finalement les conclusions finales de l’investigation criminelle ?

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques