Mémoires pour servir à l'histoire de Dombes, Volume 1

Couverture
J.C. Damour, 1868 - 1843 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 33 - Valentinois, et d'icelluy, ensemble de tout ce qui en dépend, le fassent, souffrent et laissent jouir et user pleinement et paisiblement et à luy obéir et entendre de tous ceux et ainsy qu'il appartiendra ez choses touchant et concernant ladite charge.
Page 34 - Si donnons en mandement à nos âmes et féaux conseillers, les gens tenant notre cour de...
Page 30 - Navarre, à tous ceux qui ces présentes lettres verront, salut : « Sçavoir faisons que pour le bon et louable rapport qui nous a...
Page 30 - Nous lui seront pour ce ordonnés, le fassent, souffrent et laissent jouir et user pleinement et paisiblement, et à lui obéir et entendre de tous ceux, et ainsi qu'il appartiendra , es choses...
Page 27 - Alleuds : que la femme ne possède aucune portion de la terre Salique, mais qu'elles appartiennent toutes entières au sexe masculin; et cette exclusion étoit fondée , parmi ces peuples guerriers, sur ce principe militaire , que ces terres de conquête étant le prix et la récompense du sang qu'ils avoient répandu dans les combats, il n'étoit pas juste que des biens, acquis par la lance et l'épée, passassent à la quenouille et au fuseau. Quelque militaire que paroisse l'ancien gouvernement...
Page 29 - Bretaigne, et de ses sens, suffisance, loyauté, preudhtmie, expériance au faict des finances et bonne diligence ; à iceluy, poar ces causes et autres à ce nous mouvant, avons donné et octroyé, donnons et octroyons par ces présentes, l'office de nostre conseiller et maistre ordinaire en noslre dite chambre des comptes de Bretagne, duquel nous avyons naguèrps pourveu Mre Pierre d'Avyau, par la résignation de M...
Page 532 - aller plus avant, et c'est dans cette divine impuissance « que les souverains, qui sont ses images sur la terre, le « doivent particulierement imiter dans leurs Etats. Qu'on « ne dise point que le souverain ne soit pas sujet aux loix « de son Etat, puisque la proposition contraire est une vé...
Page 33 - Tonnancourf et de lui pris et reçu le serment en tel cas requis et accoutumé, ils le mettent et instituent, de par nous, en...
Page 347 - Elle finit par prier le roi de France, le duc de Bourgogne et le comte de Forez, dans la souveraineté desquels sont situées ses terres, de faire exécuter son testament.
Page 34 - France et de nos finances créés par édit du mois de février i6g4, pour ledit office avoir tenir et doresnavant exercer, en jouir et user par ledit sieur...

Informations bibliographiques